Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Economie
Mise à jour 26.02.2008 14h15
Impacte limité de la stagflation américaine en Chine

Les Etats-Unis pourrait tomber dans la stagflation avec la crise des subprimes, mais elle aura un impact limité sur la Chine, a déclaré le nouveau chef économiste et vice-président de la banque mondiale Justin Yifu Lin ce 24 février 2008.

Justin Yifu Lin a dit lors d'un séminaire à l'université de Peking que l'économie américaine tomberait en recession comme la crise des subprimes a une impacte sur les dépenses des consommateurs et que la baisse du dollar s'ajoutait aux pressions inflationnistes en rendant les importations plus chères. Les deux facteurs pourraient ouvrir la voie à une période de stagflation pour les Etats-Unis, a-t-il ajouté.

Il a fait remarquer que la crise des subprimes aurait un effet limité sur la Chine comme la demande américaine, le second plus grand partenaire commercial de la Chine, ne baissera pas énormément, la plupat des importations chinoises étant des produits de bas et moyenne gammes.

Les Etats-Unis ne permettront pas de baisses supplémentaires du dollar s'il fait face à une stagflation et cela réduira la pression quant à l'appréciation du yuan chinois envers le dollar et l'euro, a-t-il mis en avant.

Lin, directeur du Centre de recherche de Chine (le CCER) à l'université de Peking, a dit que contrairement à d'autres organisateurs des J.O., la Chine ne ferait pas face à une récession après les Jeux de Beijing.

"Celle-ci (la récession) ne se répètera pas en Chine", a-t-il dit, ajoutant que comparés aux investissements restant totaux du pays, ceux des J.O. sont très faibles.

"La Chine connaitra une plus grande croissance économique après les J.O., comme l'investissement, la consommation et l'exportation, les trois moteurs de la croissance économique resteront forts," a-t-il rappelé.

Lin prévoit entrera officiellement en fonction fin mai après avoir terminé d'enseigner les cours de printemps à l'université de Peking et après avoir terminé sa mission au CCER.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne



Adresse email du destinataire


 La banque centrale publie le rapport d'application de la politique monétaire (3)

 La banque centrale publie le rapport d'application de la politique monétaire (2)

 La banque centrale publie le rapport d'application de la politique monétaire

 La Chine fait face à un risque croissant d'inflation

 Lin Yifu : le problème de l'énergie n'obstruera pas le développement de la Chine

 L'économie chinoise encore robuste face à la hausse du brut

 Tendance à la hausse de l'indice de confiance des consommateurs chinois

 Une mesure en vue de promouvoir l'émergence économique des régions du centre de la Chine

 Les défis économiques 'seront surmontés'

 La Chine contribue à la croissance économique des pays en voie de développement
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.