Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Economie
Mise à jour 26.02.2008 11h05
La Chine fait face à un risque croissant d'inflation

La banque centrale a prévenu ce 22 février que la Chine faisait face à un "risque croissant" d'inflation et a dit que les niveaux de prix resteront élevés pendant le premier semestre de l'année.

"Il y a un risque croissant d'inflation", stipulait le rapport de politique monétaire de la Banque populaire de Chine du quatrième trimestre 2007.

La banque utilisera "davantage" la politique de taux d'échange afin d'équilibrer l'économie, expliquait le rapport.

"(Nous) mettrons en exergue le rôle du taux d'échange en ajustant la balance des paiements internationaux et la promotion de la croissance économique", a dit le rapport, qui a été mis en ligne sur le site web de la banque.

Les analystes disent que les signaux laissent suggérer que les décideurs monétaires pourraient réfléchir à accélérer l'appréciation du yuan afin de permettre l'endiguement de l'inflation.

La croissance de l'indice des prix à la consommation (IPC), un indicateur de l'inflation, a augmenté au niveau record depuis 11 ans de 7,1% le mois dernier comme les tempêtes de neige ont bloqué les transports et ont provoqué des coupures d'électricité, poussant à la hausse les prix de l'alimentaire et de l'électricité.

Les analystes ont prévenu que la situation pourrait s'empirer en février et mars.

"La pression/élan inflationniste sous-jacent est même plus forte que les prévisions de janvier laissaient présager, et l'inflation de l'IPC va probablement atteindre deux nouveaux records à 7,8% en février et 8% en mars", a fait savoir Ma Jun, économiste en chef de la Deutsche Bank, Greater China.

Il a dit que dans une note de recherche que depuis les chutes de neige dans la seconde moitié de janvier, la majeure partie de l'impacte inflationniste de ce désastre naturel se reportera en février.

Cependant, bien que les prix des matières premières aient augmenté de façon substantielle, cela prendra un ou deux mois pour que la pression inflationniste se reporte dans le secteur de la manufacture et de l'alimentaire, ce qui ajoutera de la pression inflationniste dans les mois prochains.

Le temps rigoureux pourrait avoir rompu la chaîne de distribution de certains produits, qui prendra quelque temps avant de se rétablir, a dit Sun Lijian, économiste réputé de l'université de Fudan à Shanghai.

Les augmentations des prix alimentaires se sont à leur tour étendues à d'autres secteurs, poussant à la hausse des prix des autres produits ainsi que le coût du travail.

"Mais comme l'offre se reconstitue et que les politiques macro-économiques sont mises en place, la pression inflationnsite baissera au second semestre de l'année," a dit Sun Lijian.

La banque centrale a fait savoir que cela approfondira sa politique de taux de change afin de rééquilibrer l'économie.

Yang Fan, économiste à l'université de science politique et de droit de Chine, a dit que cela impliquait que les autorités pourraient permettre une appréciation plus rapide.

Mais il a ajouté que les décideurs politiques devaient rester vigilants, comme l'économie pourrait ne pas supporter les répercussions.

Le yuan, dont le taux de parité central fixé par la banque centrale a atteint les 7,1463 yuans contre un dollar ce vendredi 22 février, une nouvelle hausse record depuis que la Chine s'est désindexé du dollar en 2005 – soit une augmentation de 2% cette année contre une augmentation de 7% pour l'année dernière.

Le rapport de la banque centrale explique que la plupart des exportateurs se sont mieux adaptés que prévu à un yuan plus fort. Si les exportateurs et les autres compagnies sont capables de s'ajuster à l'appréciation du yuan, un taux de change plus flexible réduira la pression inflationniste, comme cela aura pour effet de faire descendre le prix des importations des produits libellés en dollars sur les marchés internationaux, a rappelé Sun Lijian.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne



Adresse email du destinataire


 Lin Yifu : le problème de l'énergie n'obstruera pas le développement de la Chine

 L'économie chinoise encore robuste face à la hausse du brut

 Tendance à la hausse de l'indice de confiance des consommateurs chinois

 Une mesure en vue de promouvoir l'émergence économique des régions du centre de la Chine

 Les défis économiques 'seront surmontés'

 La Chine contribue à la croissance économique des pays en voie de développement

 Les consommateurs chinois espèrent beaucoup du développement économique du pays en 2008

 Les pertes économiques dues à la désertification sont considérables en Chine

 Ralentissement de la croissance économique en Chine

 L'économie chinoise continuera à se développer sainement en 2008
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.