Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Economie
Mise à jour 31.12.2007 10h29
Bilan-2007 : Le prix du pétrole restera au niveau élevé

Des analystes à New York estiment que le prix du pétrole franchirait finalement la barre de 100 dollars le baril avant de fluctuer autour de 90 dollars, essentiellement du fait que la demande mondiale en pétrole excède l'offre et qu'il est peu probable que cette situation soit renversée.

Le prix du pétrole a connu de fortes hausses cette année, dépassant la barre de 80 dollars le 12 septembre et celle de 90 dollars le 23 octobre.

LE PRIX TIRÉ PAR LA FORTE DEMANDE

Pour le Département américain de l'énergie (DOE), la forte demande en pétrole et l'offre limitée est la cause principale de la hausse du cours du pétrole brut. La production est 84,64 millions de barils par jour, tandis que la consommation est de 85, 7 millions par jour. Le déficit pourrait s'aggraver davantage, estime le DOE.

Cette analyse est appuyée par Harry Tchilinguirian, expert de la banque française BNP Paribas, un des principaux réseaux bancaires mondiaux: " le fond qui est derrière la hausse du prix du pétrole est l'augmentation du déficit entre la demande globale en pétrole et la croissance de la fourniture des pays non membres de l'OPEP".

Shanquan Li, vice-président de Global Equity Group, affirme à Xinhua que le taux de croissance de l'exploration et de la production du pétrole brut est inférieure à celui de la consommation. "Ceci contribue à la montée en flèche du prix pétrolier ces dernières années", a-t-il dit.

D'AUTRES FACTEURS FAVORISANT LA HAUSSE DU PRIX

Beaucoup d'autres facteurs ont poussé à la hausse le prix du pétrole. Selon Pingfan Hong, responsable des affaires économiques et sociales, au Département des affaires économiques et sociales de l'ONU, la dévaluation du dollar américain, provoquée par l'abaissement des taux d'intérêts par la Réserve fédérale américaine, a rendu le pétrole relativement moins cher pour ceux qui détiennnent l'euro et d'autres monnaies.

Le marché à terme offre une couverture à un dollar faible, a expliqué Hong, ajoutant que les transactions à régler en dollar sont plus séduisantes pour les investisseurs étrangers lorsque le billet vert est chute. Pourtant, beaucoup d'autres personnes estiment que la spéculation du pétrole "met de l'huile sur le feu".

Les analystes de marché indiquent que d'autres facteurs contribuant à l'augmentation des cours du brut comprennent l'incertatude géopolitique, les désastres naturels, le changement des stocks de pétrole, notamment aux Etats-Unis, la production de l'OPEP et la capacité des raffineries.



IMPACT DES PRIX ELEVES SUR L'ECONOMIE MONDIALE

Des analystes estiment que le montée en flèche du prix pétrolier a un impact sérieux sur l'économie. Ce développement augmente notamment le coût de la production d'électricité, ce qui fait monter le coût de la manufacture. La hausse du prix du ptérole réduit aussi la confiance des consommateurs et leurs dépenses.

Wall Street Journal indique que l'influence du prix élevé du pétrole est plus sérieuse pour les économies émergeantes que pour les pays développés, ajoutant que beaucoup de pays ont augmenté les prix des combustibles.

Harry Tchilinguirian a fait remarquer l'influence de la hausse du prix pétrolier sur les marchés émergeants non membres de l'OCDE comme la Chine, l'Inde et la région du Moyen-Orient. Selon la radio américaine NPR, l'influence de la hausse du prix pétrolier sur les Etats-Unis est moins sérieuse que l'on a prévu.

LES COURS RESTERONT A HAUT NIVEAU

Les experts affirment que le prix pétrolier restera autour de 90 dollars le baril et atteindra tôt ou tard la barre de 100 dollars.

Pingfan Hong indique que le prix sera plus élevé l'année prochaine avec un niveau moyen de 76 dollars, estimant qu'il est presque impossible qu'il conaisse une forte baisse tant que l'économie mondiale n'est pas en recession.

Selon un expert industriel, les cours du brut seront instables à cause des facteurs comme la tension américano-iranienne et l'agitation du marché financier aux Etats-Unis.

Source: xinhua



Adresse email du destinataire


 La Chine mettra fin à sa dépendance de l'opération de change du pétrole brut au comptant

 Chine: la production du pétrole brut atteindra 186 millions de tonnes en 2007

 Le géant pétrolier chinois exploite un champ de gazier avec Chevron

 La Chine lance sa première base nationale de réserves pétrolières

 La Chine prend des mesures pour assurer la sécurité du transport maritime du pétrole

 De grandes quantités de pétrole et de gaz restent à exploiter

 Succès obtenu par la Chine dans la technologie de « remplacement du pétrole par la houille »

 Chine: les importations nettes de pétrole brut en hausse de 18% pendant les huit premiers mois de 2007

 Le pipeline pétrolier entre la Chine et le Kazakhstan s'étendra jusqu'à la Mer Caspienne

 Nouvelle coopération sino-américaine de prospection pétrolière
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.