Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Economie
Mise à jour 26.11.2007 14h32
La 'bonne stratégie' des compagnies européennes en Chine

La plupart des compagnies européennes adoptent de bonnes stratégies en Chine malgré l'appréciation de la compétition sur le territoire, explique la dernière étude de la Chambre de commerce de l'Union Européenne en Chine.

L'étude annuelle de la chambre de commerce européenne publiée le 22 novembre a également montré que, pour les entreprises étrangères, le plus grand attrait de la Chine était son marché intérieur plutôt que ses coûts du travail et du sourcing bas.

En fait, 80% des sondés ont répondu qu'ils étaient en Chine d'abord pour accéder ou opérer sur le marché chinois.

"Les compagnies européennes adoptent de bonnes stratégies en augmentant la compétitivité de leur environnement commercial. En comparaison avec le sondage de l'année dernière, il y a une forte tendance dans la fondation d'infrastructures en recherche et développement comme dans la diversification des investissements", a déclaré le président de la chambre européenne Joerg Wuttke.

L'étude a été conjointement réalisée avec le cabinet international de consulting 'Roland Berger Strategy Consultants' auprès d'un panel de 200 compagnies étrangères.

Les sondés ont ajouté qu'ils étaient également disposés à investir dans des centres de recherche et développement en Chine. 31% des compagnies sondées de plus de 100 employés ont déjà créé leurs centres de recherche en Chine, et 32% souhaitent ouvrir ou élargir leurs infrastructures de recherche et développement dans les deux prochaines années.

Hormis la réduction des coûts en recherche et développement en employant les compétences locales, une autre des autres motivations principales pour les compagnies étrangères d'investir en recherche et développement est de développer et d'adapter leurs produits pour les clients chinois, d'après l'étude.

Leur optimisme envers le marché chinois se base principalement sur la force du développement économique du pays et de la croissance de la consommation domestique résultante.

Mais nombre d'entre eux sont inquiets des problèmes comme l'absence d'employés qualifiés sur le marché chinois de l'emploi, les problèmes environnementaux et la protection insuffisante des droits de la propriété intellectuelle.


Source: le Quotidien du Peuple en ligne



Adresse email du destinataire


 Shanghai présente à Paris l'exposition universelle de 2010

 Les femmes chinoises jouent un rôle important dans le domaine économique

 La production céréalière chinoise a connu une augmentation continuelle pendant quatre ans consécutifs

 Chine : près de 200 mille entreprises de l'est du pays investissent dans l'ouest depuis 2000

 Sinopec importe plus de produits pétroliers pour remédier à la pénurie du marché intérieur

 La Chine a importé moins de produits laitiers au cours des huit premiers mois de l'année 2007
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.