Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Economie
Mise à jour 20.11.2007 15h08
Wen Jiabao : la hausse des prix de logements mécontente le peuple chinois

Le Premier Ministre chinois Wen Jiabao a déclaré le 19 courant à Singapour : « En abordant les problèmes de la vie quotidienne du peuple chinois, ce qui me préoccupe le plus c'est le problème du logement. »

En répondant aux questions posées à l'issue de son discours prononcé à l'Université nationale de Singapour, il a indiqué qu'il faut reconnaître qu'il y a eu une grande amélioration des conditions de logement de la population chinoise depuis la trentaine d'années qui a suivi la réforme et l'ouverture sur l'extérieur et qu'actuellement en Chine, la surface d'habitation moyenne de la population urbaine et rurale par tête d'habitant dépasse 20 mètres carrés. Mais, a-t-il ajouté, la distribution est inégale, et surtout la croissance assez rapide, ces dernières années, des prix de logements déplaît énormément à la population.

En parlant du règlement du problème immobilier, le Premier Ministre chinois a envisagé quatre possibilités. Il a indiqué que le gouvernement doit en premier lieu prendre la responsabilité importante de la réalisation de logements à bas loyers, afin de permettre aux travailleurs à bas salaire et aux nongmingong (travailleurs migrants d'origine paysanne) qui sont venus dans les villes pour trouver un emploi de pouvoir louer un logement et y habiter. A cet effet, le gouvernement chinois a décidé d'allouer cette année 4,9 milliards de yuans à la construction de ce genre de d'habitations, et si l'on ajoute les fonds en provenance des finances locales, le montant des investissements pourrait atteindre plusieurs dizaines de milliards de yuans. Et de dire que de plus grands efforts seront déployés par le gouvernement dans ce sens.

Deuxièmement, a poursuivi Wen Jiabao, c'est la réalisation de logements sociaux décents dont la plupart sont destinés aux gens de la classe moyenne dont un grand nombre ont un salaire pas tellement élevé. En Chine, ce type de logement occupe en moyenne une surface de 90 mètres carrés, car la Chine est un pays très peuplé qui dispose de peu de terres. « Le gouvernement doit satisfaire la demande de terres pour la construction de ces deux types de logements, à savoir les logements à bas loyers et les logements sociaux décents, mais il est tout à fait naturel d'appliquer le principe économique et intensif dans l'utilisation des terres en question. »

Pour les logements de haut standing, a précisé Wen, leur réalisation s'appuie principalement sur la régulation du marché. « Cependant, le contrôle macroéconomique de l'Etat est également nécessaire afin d'empêcher que les groupes d'intérêt profitent de l'occasion pour mener des spéculations immobilières et provoquer des troubles au sein du marché immobilier. », a-t-il averti.

Wen Jiabao a indiqué qu'il est nécessaire que le peuple chinois comprenne bien la réalité chinoise et surtout que la Chine est un grand pays à plus de 1,3 milliards d'habitants et qu'il faut garder précieusement les quelques 1,8 milliards de mus de terres arables du pays qui nourrissent le peuple chinois et surtout ne pas dépasser « la ligne rouge ». La population chinoise augmente annuellement de plus de 10 millions de nouveau-nés, tandis que chaque année il y a à peu près quelques 18 millions de campagnards qui viennent dans les villes et qu'il faut songer à leur donner des logements. D'autre part, on compte chaque année plus de 21 millions de nonmingong qui nécessitent également des habitations. Le gouvernement chinois qui doit faire face à tous ces problèmes est obligé de prendre des dispositions d'ensemble pour organiser la production et le vie de toute la population du pays.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne



Adresse email du destinataire


 Augmentation constante des prix de logements à Beijing

 Beijing : hausse des prix de logements au mois d'août

 Un immeuble ayant la forme de piano dans l'Anhui
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.