Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Economie
Mise à jour 08.11.2007 15h20
La coopération commerciale Chine-Afrique atteint de nouveaux sommets (SYNTHESE)

La coopération commerciale entre la Chine et l'Afrique a atteint de nouveaux sommets en un an, après le sommet de Beijing du Forum sur la coopération Chine- Afrique. La Chine et l'Afrique sont des partenaires qui tirent des bénéfices mutuels et des avantages complémentaires de leur coopération.

Le volume commercial entre l'Afrique et la Chine a augmenté pour atteindre 32 milliards de dollars américains au cours des six premiers mois de l'année, augmentation de 25 % par rapport à la même période l'année précédente, permettant ainsi à la Chine de devenir le troisième plus grand partenaire commercial de l'Afrique.

Le commerce entre les deux pays représentait tout juste 12 milllions de dollars dans les années 1950, au moment où la Chine a commencé à établir des liens diplomatiques avec ses frères africains. Cependant, le volume a enregistré une forte croissance depuis la création du Forum sur la coopération Chine-Afrique et a atteint 10 milliards de dollars pour la première fois en 2000.

Le développement solide a joué un rôle crucial dans la promotion des progrès économiques et l'amélioration des conditions de vie en Afrique et en Chine. Les marchandises en provenance de la Chine de haute qualité et à bas prix répondent aux besoins de base des Africains et sont bien accueillis.

L'Afrique est également devenue une des destinations privilégiées des investissements réalisés par les entreprises chinoises. Le continent rassemblait des investissements directs de 6,64 milliards de dollars de la Chine à la fin de l'année 2006. Au cours du premier semestre 2007, le montant a atteint 480 millions de dollars, soit une augmentation considérable par rapport à la même période l'année dernière.

Les projets découlant des investissements chinois ont couvert de nombreux domaines tels que le commerce, la transformation, l'exploration des ressources, le transport et l'agriculture dans 49 pays africains. Les investissements chinois ont également été bien accueillis sur le continent car ils ont encouragé le développement économique des nations africaines, la création d'emplois, ont apporté des technologies adéquates pour le continent et renforcé la capacité des pays africains au niveau de la construction nationale.

De plus, la coopération commerciale sino-africaine est marquée par la création d'emplois. Se basant sur des relations politiques solides entre la Chine et l'Afrique, les entreprises chinoises sont actives sur le marché de l'offre d'emplois et étendent la portée du travail d'ingénierie aux produits architecturaux à bas prix et de haute qualité. Leurs projets portent autant sur la construction de logements, de chemins de fer, de routes, de tunnels, de ponts et de barrages que sur la réhabilitation des systèmes d'approvisionnement d'eau en milieu urbain.

Le nombre de projets d'une valeur de plus de 100 millions de dollars entrepris par des sociétés chinoises ont commencé à augmenter et les contenus technologiques des projets se sont également accrus. La valeur des nouveaux contrats de travail signés par les entreprises chinoises en Afrique a atteint 28,97 milliards de dollars l'année dernière. Le montant pour le premier semestre de cette année est estimé à 11,27 milliards de dollars.

Les entreprises chinoises participent à la construction d'infrastructures dans les pays africains en proposant des projets de bonne qualité et à bas prix. Elles ont été applaudies par les gouvernements et les peuples de divers pays africains pour leur contribution au développement économique et social local.

Le gouvernement chinois a toujours encouragé et offert ses conseils aux entreprises pour devenir plus compétitives et proposé d'établir une coopération technique avec les nations africaines se basant sur des technologies de pointe et l'expérience du management.

Le Premier ministre chinois, Wen Jiabao, a souligné lors de la réunion annuelle du conseil de la Banque africaine de développement en mai dernier à Shanghai que davantage d'importance devrait être attachée aux projets de bien-être publics quand des mesures sont prises pour renforcer la coopération sino-africaine, surtout dans les domaines de construction d'infrastructures, d'agriculture, de soins médicaux, d'éducation, d'éradication de la pauvreté et de protection de l'environnement.

Enfin, la coopération commerciale entre la Chine et l'Afrique est entrée dans une phase de développement avec des niveaux et des dimensions différents. Les deux parties peuvent apporter un avenir meilleur à la coopération en insistant sur l'amitié traditionnelle et en perpétuant l'esprit d'innovation.

Source: xinhua



Adresse email du destinataire


 China Investment Corporation dévoile son plan d'investissement

 L'Internet enrichit la vie des agriculteurs (4)

 L'Internet enrichit la vie des agriculteurs (3)

 L'Internet enrichit la vie des agriculteurs (2)

 L'Internet enrichit la vie des agriculteurs

 Chine : le réajustement de la politique de détaxe à l'exportation commence à produire effet
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.