Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Portraits

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Economie
Mise à jour 26.09.2007 14h49
Les professionnels revenus au pays participe à l'économie

En 1992, Yu Kongjian, 29 ans, professeur à l'université de Péking, a été accepté en doctorat à l'école de design de l'université de Harvard.

Mais Yu s'est dit lui-même "Je dois rentrer".

Il était parti pour les Etats-Unis avec une cuillère de sa terre natale que sa mère lui a donné lorsqu'il a quitté son village Dongyu dans la province du Zhejiang.

Il est retourné en Chine après avoir passé trois ans à Harvard et deux dans le SWA Group, un leader mondial du paysagisme.

Yu a ouvert sa propre compagnie afin de mettre en pratique ce qu'il a appris à l'étranger.
Il a choisi le nom de "Turen", ou les hommes de la terre/natifs. Mais l'enregistrement de la compagnie a été refusé par les fonctionnaires de l'administration compétente car le nom sonnait "trop terreux".

"Ce sont les employés de l'incubateur commercial du parc des sciences de Haidian qui ont passé énormément de temps à m'aider pour l'enregistrement," a dit Yu.

Toujours situé dans le parc, la compagnie aujourd'hui connue sous le nom de Turenscape, a gagné une reconnaissance mondiale, en remportant le trophée des paysagistes de la société américaine, l'oscar de cette industrie, pendant cinq années consécutives.

Yu fait partie du nombre croissant d'étudiants partis étudier à l'étranger qui ont monté 500 compagnies dans le parc Haidian, le parc le plus ancien dans son genre dans le pays

Depuis sa création en octobre 1997, 22 parcs similaires ont été créés dans la capitale du pays, formant ainsi un réseau de services matures et polyvalents pour les étudiants revenant de l'étranger.

D'ici la fin de l'année, les revenus techniques, industriels et commerciaux de ces parcs totalisent les 11 milliards de yuans (1,5 milliard $US), avec un profit cumulatif de 595 millions de yuans et 453 millions de yuans en taxation.

88% des compagnies de ces parcs ont reçu la certification hi-tech dans des domaines allant de l'IT (Technologies de l'Information) et de la protection environnementale aux nouveaux matériaux, des domaines tous considérés comme des objectifs de développement pour Beijing.

Un total de 2 135 étudiants sont retournés en Chine, plus de 90 pour cent d'entre eux sont diplômés au moins d'un master, et les 1 641 compagnies qu'ils ont créé sont situées dans ces parcs spéciaux à Beijing.

Les parcs revendiquent être les leaders nationaux dans l'offre de services pour les groupes sociaux émergents.

"Les parcs sont comme une serre pour nous," a confié Yu.

D'après le Ministère de l'Education, les étudiants chinois de l'étranger représentent 1,067 million entre 1978 et 2006. Aujourd'hui 275 000 étudiants sont retournés en Chine, dont 42 000 juste pour l'année dernière

Les étudiants ont significativement contribué au développement économique du pays, en retour, les gouvernements locaux et centraux ont fourni des conditions et services propices pour eux.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne



Adresse email du destinataire


 Démarrage de la deuxième phase des travaux du plus grand dock à conteneurs dans l'ouest de la Chine

 L'ouverture sur l'extérieur a atteint un nouveau palier, selon le Bureau national des statistiques de Chine

 La Chine importera davantage de produits étrangers, selon Bo Xilai

 La Chine fidèle à sa politique d'accueil des investissements étrangers

 La Chine au premier rang de la construction navale

 Lancement du China Access Fund par ING Investment Management
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.