Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Portraits

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Economie
Mise à jour 19.07.2007 08h30
Le commerce agricole entre le Kenya et la China a de bonnes perspectives

Les perspectives du commerce agricole entre le Kenya et la Chine sont sans limite, a dit Kipruto Rono Arap Kirwa, ministre de l'Agriculture à Xinhua dans une interview écrite.

Il a indiqué qu'un partenariat existait entre le Kenya et la Chine pour certains domaines clés de l'agriculture et que nombre de personnes travaillant dans l'agriculture avaient été formées dans des universités chinoises.

L'agriculture est le pillier de l'agriculture kenyane. Elle contribue à hauteur de 26 % au PIB et de 60 % aux recettes totales tirées des exportations. Ce secteur est également le premier employeur du pays dont 80 % de la main-d'oeuvre travaille dans l'agriculture et activités dérivées. Les petits agriculteurs représentent 75 % de la production agricole totale.

En 2003, le gouvernement a fait de l'agriculture la priorité absolue de sa relance économique en mettant en oeuvre des politiques et des stratégies visant à revitaliser et transformer l'agriculture pour en faire une activité rentable, attirer les investissements et proposer de bons emplois à la population.

En 2005, l'agriculture a enregistré 6,7 % de croissance. Elle croît aujourd'hui avec régularité.

Le ministre a estimé qu'en tant que membres de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), le Kenya et la Chine avaient des opportunités illimitées en termes d'échanges agricoles et étaient en mesure de fournir un environnement favorable aux investissements dans tous les domaines. La coopération dans la possible exportation de café, thé, pyrèthre, coton, fleurs, fruits et légumes vers la Chine est par exmple à l'étude.

Source: xinhua



Adresse email du destinataire


 Chine: 500 millions de dollars du déficit du commerce agricole sur les cinq premiers mois

 La Chine se fixe un objectif qualité pour ses produits agricoles frais

 Chine: déficit du commerce agricole en baisse de 67,2% sur les cinq premiers mois
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.