Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Portraits

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Economie
Mise à jour 18.07.2007 14h41
Une augmentation des salaires progressive et régulière bonne pour la croissance

Une croissance des salaires régulière et progressive aiguisera la compétitivité des compagnies et accélèrera la croissance économique, a déclaré un haut fonctionnaire hier 17 juillet 2007.

"Un coût du travail bas a longtemps été lùavantage économique de notre pays", a expliqué Qiu Xiaoping, Directeur Général du Département du Travail et du salaire au Ministère du Travail et de la Sécurité Sociale dans un web-cast du site web du gouvernement (www.gov.cn).

"Cependant, si le niveau de salaire moyen reste bas ou augmente seulement un peu sur une longue période, lùéconomie sera à long terme endommagée par le fossé croissant entre les revenus, ce qui étouffera la consommation et mènera a un grand surplus commercial", a –t-il fait savoir.

Qiu Xiaoping a dit que sur le long terme, en donnant des salaires décents aux employés, les compagnies profiteront des avancées technologiques et dùune plus grande compétitivité.

Qiu a exprimé ses inquiétudes concernant les différences de salaires à travers les différentes parties du pays et à lùintérieur des différentes industries, ceci malgré les dernières statistiques suggérant que les salaires annuels moyens avaient augmenté.

Il a confié que les statistiques qui indiquaient une rapide croissance salariale peuvent induire en erreur puisquùils cachent le fait que certains groupes à bas revenus nùont pas bénéficié de telles augmentations voire même ont vu leurs salaires diminuer.

Dùaprès le Bureau des Statistiques de Beijing (Pékin), le salaire moyen annuel brut des travailleurs Pékinois sùélevaient en 2006 à 36 097 yuans (environ 4 770 $US).

Cependant, environ 61 pour cent des travailleurs gagnent en réalité moins que ça.

Les statistiques montrent également que les travailleurs dans les secteurs de la sécurité, banque, services légaux, transport maritime, aviation civile, pétrole et gaz naturel recevaient les salaires les plus importants (100 000 yuans et plus) alors que ceux de lùindustrie du vêtement et du textile ont touché un salaire moyen de 16 000 yuans seulement.

Qiu a expliqué que lùannée dernière, les gouvernements locaux ont présenté à travers le pays de nouvelles réglementations sur les salaires moyens minimums afin de booster les salaires les plus bas du pays.
Vingt-neuf des 31 provinces, municipalités et régions autonomes de Chine continentale ont rehaussé leurs salaires minimums de 30 pour cent en moyenne.

A Shenzhen, dans la province du Guangdong dans le Sud de la Chine, le salaire minimum a été rehaussé à 810 yuans, le plus fort du pays.

Qiu a dit que tant que les termes des réglementations sur les salaires minimums étaient satisfaits, tout comme dans nùimporte quel pays, les compagnies étaient libres de créer leurs propres grilles des salaires.

Cependant, le nouveau Droit des Contrats du Travail stipule que tous les problèmes concernant les intérêts directs des travailleurs, y compris la paie et les quotas de travail, devraient être décidés à travers la consultation entre les travailleurs la direction.

Qiu confesse que lùaugmentation du coût du logement, des services médicaux et de lùéducation ces dernières années a mis une pression supplémentaire sur les finances des familles et a annulé les augmentations salariales dans une certaine mesure.

Dùaprès le Bureau National des Statistiques, le salaire moyen national a connu une croissance à deux chiffres sur les quatre dernières années, plus rapide que la croissance du PIB sur la même période.

Xia Yeliang, professeur en économie à lùUniversité de Pékin, a dit quùune augmentation des salaires stimule la consommation des groupes à bas revenus beaucoup plus que celle des groupes à hauts revenus, qui dynamisent efficacement le marché et promeuvent la croissance économique.

Liu Bingquan, chercheur à lùInstitut dùEtude du Travail à Beijing, a fait valoir que garantir une croissance progressive des salaires devrait être une politique élémentaire dans une période de transformation économique comme la Chine connaît actuellement.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne



Adresse email du destinataire


 L'UE prête à reconnaître le signe géographique de la pêche de Pinggu

 Publication des 100 entreprises chinoises privées de l'année

 Mesure du gouvernement de Lanzhou face à la hausse de prix

 Enquête sur la hausse des prix d'aliments

 La Chine veut doubler l'arboriculture de ses forêts d'ici 30 à 50 ans

 La Chine investit 77,4 milliards de yuans de capitaux fixes dans les chemins de fer
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.