Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Portraits

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Economie
Mise à jour 12.07.2007 10h59
L'augmentation des salaires moins importante que celle du coût de la vie

La propriété sur laquelle Zhang Qi a craqué il y a deux ans a depuis doublé de valeur pour atteindre les 10 000 yuans (1320 $US) par mètre carré.

Zhang gagne 6000 yuans par mois et l'augmentation annuelle de son salaire est de seulement 6 pour cent. Le remboursement de l'appartement s'élève à 300 000 yuans.

Que cela soit le prix du logement, du pétrole, ou encore du porc, Zhang, comme la plupart des gens, trouvent qu'il est de plus en plus difficile de finir les fins de mois.

Une récente étude conduite par le journal China Youth Daily a montré que 85 pour cent des sondés déclarent avoir connu une augmentation de salaire moins importante que le taux de croissance annuelle moyen nationale des salaires qui est de 12 pour cent, d'après le Bureau National des Statistiques.

Les statistiques montrent que le pays connaît actuellement sa croissance la plus importante depuis l'ouverture du pays il y a 30 ans.

Les salaires annuels des employés moyens sont passés de 12 422 yuans en 2002 à 21 000 yuans en 2006, selon cette dernière étude.

Allant à contresens de cette tendance, 7 pour cent des sondés déclarent que leur salaire a même diminué sur les quatre dernières années.

Sur les 1 604 personnes interrogés, 64 pour cent affirment que l'augmentation de leurs salaires ne compense pas l'inflation.

"Mes collègues et moi nous sommes posés des questions sur cette augmentation moyenne nationale de 12 pour cent. Ce n'est simplement pas réelle", a fait valoir Zhang, un ingénieur en software dans une compagnie de Technologie de l'Information à Beijing (Pékin).

"Si la plupart d'entre-nous ont obtenu une augmentation de salaire de 400 yuans sur l'année, certains n'ont pas connu d'augmentation depuis deux ans".
Zhang a dit que cette augmentation de salaire n'était rien comparée à l'inflation des biens de consommation.

L'étude pourrait expliquer les disparités de revenus entre les statistiques nationales et les résultats de l'enquête publique. En termes de ceux qui contribuent le plus à la croissance moyenne annuelle des salaires, l'étude montre que 50 pour cent des gens ont désigné les industries monopolistiques, 41 pour cent les équipes management des compagnies, et 8,1 pour cent les employés ordinaires.

D'après le China Economic Times, quelques 8 pour cent de main d'œuvre chinoise, la plupart employés dans les entreprises d'Etat, ont touchés à eux seuls 55 pour cent des de la masse salariale du pays.

Les 92 pour cent restant des employés devaient sûrement être ceux qui revendiquent ne pas voir connu d'augmentation de salaire, a confié Guo Songmin, l'éditorialiste de l'agence de presse Xinhua.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne



Adresse email du destinataire


 La Chine veut économiser l'énergie et réduire les émissions de matière polluante

 La Chine et l'Union européenne protègent leurs marques déposées

 Le PIB de la Chine a augmenté 146,4 milliards de yuans en 2006

 Chine : Ralentissement de la croissance de la balance commerciale au second semestre 2007

 Chine : la sous-évaluation du yuan n'a aucun lien avec la croissance de la balance commerciale

 Le ministre de l'Agriculture a declaré que la Chine se préparait au défi des nouvelles récoltes de céréale
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.