Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Portraits

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Economie
Mise à jour 10.04.2006 13h14
Liaison ferroviaire à grande vitesse changera la structure économique régionale

L'accomplissement du chemin de fer à grande vitesse, reliant Beijing à Shanghai, sera la principale force d'entraînement des changements de la structure économique régionale, particulièrement dans les provinces de Beijing, Tianjin et Hebei.

Ceci est l'opinion de M. Shen Yufang, professeur à l'Université Normale de Chine de l'Est, rapporté dans l'édition du 3 avril de Shanghai Securities News. M. Shen est également vice-Président de l'Institut National de Recherche Géographique Economique.

Le chemin de fer à grande vitesse est programmé pour être opérationnel d'ici 2010. La construction du chemin de fer débutera cette année et on estime l'investissement total du projet à 130 milliards yuan (US$16,24 milliard).

Prof. Shen a dit que le chemin de fer accélèrera le développement des régions centrales environnantes, et aidera à réduire les différences économiques entre les régions de la Chine du sud, des deltas du fleuve Yangtze (Yang Tsé Kiang) et du fleuve des perles.

D'ailleurs, la philosophie et le mode de développement économique dans les deux deltas seront appliqués efficacement à la région.

Les produits intérieurs bruts (PIB) en 2005 de Beijing était de 681,45 milliards de yuan (US$85,12 milliards) ; Tianjin de 366,39 milliards de yuan (US$45,73 milliard), et Hebei de 1,01 trillions yuan (US$126,29 milliards). Les experts ont noté que "les régions de Beijing-Tianjin-Hebei ne sont économiquement pas aussi développé que beaucoup le pense, particulièrement pas comparable aux deux régions des deltas de la Chine du sud."

M. Shen a indiqué que la production agricole de la région est comparativement élevée et que les vestiges du système planifié d'économie continuent à influencer les marchés. Cependant, avec l'accomplissement du chemin de fer, M. Shen prévoit un changement dans la philosophie économique et le mode de développement de la région. "La combinaison de la région d'un centre politique, d'un environnement côtier favorable et d'une base industrielle lourde signifie que le taux de croissance de la région pourrait excéder celle du Delta du Fleuve des Perles."

En attendant, le chemin de fer créera graduellement un environnement qui favorisera les investissements par les entreprises privées du delta du fleuve, où le capital privé est particulièrement actif. Par exemple, dans le Wenzhou (province du Zhejiang), le capital disponible s'élève à environ 300 milliards yuan (US$37,44 milliards). Pour le moment, ce capital est principalement attaché dans des développements immobiliers et d'exploitation de ressources.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne



Adresse email du destinataire


Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.