Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>CultureMise à jour 28.08.2012 08h41
L'écrivain chinois Mo Yan gagnera-t-il le prix Nobel de littérature ?

Le résultat du prix Nobel de littérature ne sera révélé qu'en octobre. Le site Internet de paris en ligne Unibet propose déjà une liste de cotes des écrivains en lice pour ce prix prestigieux. L'écrivain chinois Mo Yan est en tête du classement, avec une cote de 6,5, suivi par l'écrivain japonais Haruki Murakami, dont la cote est de 8.

L'écrivain néerlandais Cees Nooteboom et l'écrivaine italienne Daccia Maraini se classent au troisième rang, avec une cote de 10. Pour la cote de 15, on trouve la Canadienne Alice Munro, l'Espagnol Enrique Vila-Matas, l'Albanais Ismail Kadaré, l'Américain Philip Roth et l'Italien Umberto Eco.

Sur la liste établie par une autre société de paris, Ladbrokes, le Japonais Haruki Murakami et le Chinois Mo Yan changent de place. Avec une cote de 10, l'écrivain Haruki Murakami se classe au 1er rang, suivi par Mo Yan avec une cote de 12. Le poète chinois Bei Dao figure également au classement, avec une cote de 50.

Plus la cote d'un écrivain est basse, plus les parieurs estiment qu'il remportera le prix. De 2004 à 2006, la société de paris Ladbrokes a deviné juste les lauréats du prix de Nobel de littérature. Une telle exactitude a même fait soupçonner à l'Académie suédoise une possible fuite d'informations avant le dévoilement officiel des résultats.

[1] [2]





News we recommend
Le grand et son petit Des photos inédites de Marilyn Monroe publiées par le magazine LIFE   Les robes courtes de la première dame de Corée du Nord soufflent un vent de mode dans son pays
Le passage du mur du son en images   Coca-Cola tombe en bas de la liste de satisfaction des boissons en Chine Emeutes en France : après Amiens, où ?
Kaka : retour à la case départ ? Le monde compterait 70 millions d'asexués Ne pas se marier avant 30 ans !


Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
De l'« usine du monde » vers la « marque mondiale »
Des liens étroits avec Tokyo sont 'cruciaux' pour les Etats-Unis
Pourquoi les consommateurs chinois de produits de luxe sont-ils si jeunes ?