Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>CultureMise à jour 30.05.2012 08h47
Chine : nouveau temple de l'architecture internationale

En Chine, il n'est pas exagéré de dire que les sites de construction de toute taille peuvent être observés un peu partout dans le pays qui poursuit son urbanisation. De même que dans les méga-cités que sont Beijing ou Shanghaï, l'on peut apercevoir de plus en plus de bâtiments iconiques dans des villes de taille moindre, des oeuvres d'architectes étrangers. Alors beaucoup se demandent si la Chine ne serait pas devenue le nouveau terrain de jeu du monde de l'architecture.

Simon Persson travaille dans un cabinet chinois d'architecture. Il a quitté la Suède il y a 3 ans à la recherche d'opportunités professionnelles. Comparé à nombre de ses collègues internationaux au bureau, Persson fut l'un des premiers à avoir bâti sa carrière en Chine. Et à l'âge de 29 ans, il est déjà architecte en chef.

Simon Persson

Architecte en chef

Standardarchitecture Beijing

"J'ai rencontré beaucoup d'architectes occidentaux en Chine. Beijing est devenue un centre mondial du travail. Ils ne peuvent pas obetnir les mêmes opportunités ailleurs..."

En à peine 3 ans, le nombre d'employés internationaux est passé de 2 à 15. Et leurs designs sont également plus créatifs. Le projet actuel de Persson a vu le jour à Shanghaï ce mois-ci et en une année, cela deviendra un complexe appartenant à un constructeur automobile.

Simon Persson

Architecte en chef

Standardarchitecture Beijing

"Les architectes ont davantage de liberté en Chine, alors qu'en Europe c'est plus stricte car ils savent déjà ce que le résultat doit être exactement."

Et ce serait peut être l'une des raisons pour lesquelles la Chine est aujourd'hui devenue la base d'oeuvres internationales frappantes et sortant vraiment de l'ordinaire. Tel que cela. Construit comme un nid d'oiseau, ce design à la suisse est devenu la fierté de Beijing. Malgré son prix faramineux de 3,4 milliards de yuans, les gens s'en souviennent pour les grands événements de 2008.

Touriste

Beijing

"C'est très joli mais j'espère également voir davantage d'éléments traditionnels dans ces oeuvres."

Touriste

Beijing

"Cela rend vraiment bien, mais je pense aussi que de telles structures doivent être construites par des architectes du pays."

Mais au cours des récentes années, des cabinets d'architectes étrangers ont remporté nombre d'immenses projets en Chine, tels que le Grand théâtre national de Beijing conçu par un cabinet français. Situé juste à côté du centre décisionnel politique du pays, le Grand Palais du Peuple, son prix a également atteint des sommets pour près de 3,1 milliards de yuans.

Dr. Wu Chen

Institut royal des architectes britanniques

Aménagement royal de la ville

"Je pense que la tendance architecturale d'aujourd'hui va s'orienter vers des bâtiments plus respectueux de l'environnement et à des prix plus raisonnables à l'avenir sur la planète. Mais il est également vrai que de nombreux professionnels internationaux, célèbres ou nom, considèrent la Chine comme une terre d'opportunités. Il semble que tout puisse être fait rapidement ici dans un court laps de temps."

La construction urbaine a été au coeur du développement de la nation au cours des 2 dernières décennies, alors que la Chine a compté plus de la moitié de la consommation mondiale de ciment en 2010. Et alors que les gratte-ciel poussent comme des champignons et atteignent des hauteurs exceptionnelles, la nation s'efforce de devenir encore plus moderne avec des bâtiments toujours plus innonvants et qui restent dans les esprits, tels que la tour CCTV à Beijing, la maison de l'opéra de Guangzhou, le musée de l'animation de Hangzhou, ou encore le centre financier mondial de Shanghaï... parmi beaucoup d'autres.

Dr. Wu Chen

Institut royal des architectes britanniques

Aménagement royal de la ville

"La compétition entre architectes locaux et internationaux est une question très complexe. De nombreux promoteurs recherchent des effets extraordinaires et préfèrent les designeurs qui ont une expérience à l'internationale. En Chine nous avons quelques excellents architectes qui sont juste bons."

Mais Wu croit également que les professionnels chinois peuvent encore apprendre beaucoup de l'Occident, particulièrement alors que l'urbanisation de la nation avance à un rythme si rapide. Et tout en concevant des bâtiments, la conscience environnementale et l'aménagement du paysage doivent être au sens des préoccupations des architectes.




Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Beijing et Manille peuvent trouver une solution à leurs différends
Relations France-Chine : le changement c'est (vraiment) maintenant ?
Le protectionnisme est « myope »