Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>CultureMise à jour 27.03.2012 08h18
La "Pompéi chinoise" pourrait être reconnue par l'UNESCO

Une proposition d'inscription des ruines du bourg de Laosi, également appelées "la Pompéi chinoise" pour son paysage et ses reliques culturels bien préservés, sur la liste du patrimoine culturel de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) devrait être bientôt déposée.

Le département culturel de la province centrale du Hunan, qui abrite les ruines, a confirmé lundi qu'il allait exhorter l'Administration d'État du Patrimoine culturel de Chine à ajouter Laosi sur la liste des sites chinois que le gouvernement central souhaite inscrire sur la liste de l'UNESCO.

Le bureau soumettra avant samedi les documents nécessaires à l'Administration d'État du Patrimoine culturel, a-t-il ajouté.

Dans le cas où l'Administration accepterait d'ajouter Laosi sur la liste des propositions d'inscription déposée auprès de l'UNESCO, cela pourrait prendre plusieurs années avant qu'une décision ne soit prise.

Les ruines de Laosi, situées dans le district de Yongshen, comptent plus de 12 000 reliques dont d'anciens tombeaux, pavillons, routes, murs et sculptures en pierre.

Des archéologues ont récemment achevé deux années de fouilles sur ce site et ont découvert que cette ville disposait d'une structure urbaine, avec un réseau routier et un système complet d'évacuation des eaux, entre 1135 et 1728.

Laosi représente la culture du régime Yongshun Tusi, un système spécial mis en place par les anciennes dynasties chinoises pour administrer les groupes ethniques dans certaines régions en accordant des titres héréditaires aux dirigeants locaux.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Principales nouvelles du 26 mars
Sélection du Renminribao du 26 mars
Tuerie en série en France : un cas grave qui donne matière à de profondes réflexions
Crise iranienne : la politique « deux poids deux mesures » des Etats-Unis
Regards sur le futur ralentissement économique de la Chine