Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>CultureMise à jour 12.03.2012 13h26
Les films chinois visent un développement à l’international

L'industrie cinématographique de Chine a connu ces dernières années une croissance annuelle de 25 à 30%, suscitant une attention mondiale. Cependant, rares sont les succès chinois à avoir percé sur le marché international. Que manque-t-il donc à ces derniers pour franchir les frontières du pays?

Autant de genres qui foisonnent pour une industrie en effervescence. La Chine n'a cessé de produire des films de tous genres pendant des décennies, pour des recettes au box-office à hauteur de 13 milliards de yuans en 2011, faisant de la Chine le pays à la croissance la plus rapide et le troisième plus grand marché du film au monde. Mais cela ne signifie pas encore que la Chine soit devenue un acteur majeur de l'industrie mondiale du film. "Aftershock", une superproduction chinoise de l'année 2010, a remporté 100 millions de dollars au box-office dans le pays. Mais aux Etats-unis, seuls 60 mille dollars ont été remportés par le film. " Let-s the bullets fly", un autre hit de l'année passée, a engrangé 110 millions de dollars en Chine. Mais aux Etats-unis, le film a lutté pour trouver un distributeur.

Zhou Tiedong

Président

Promotion des films chinois à l'International

" Aux yeux des acheteurs internationaux, du public étranger, ils ne pensent pas pouvoir comprendre, ils ne pensent pas être liés à ces genres d'histoire. Car tous ces films parlent systématiquement de la même histoire chinoise qu'ils ne parviennent pas à comprendre avec les mêmes stratégies et approches narratives."

Selon l'autorité en charge de la production cinématographique chinoise, en 2010, les recettes au box-office à l'étranger des films chinois n'ont été que de 500 millions de dollars, moins du quarantième de ce que les films américains ont engrangé à l'étranger. Les experts de l'industrie déclarent que pour répondre à cette situation, davantage de films doivent être présentés dans les festivals et les expositions, pour améliorer l'exposition des films chinois et par conséquent leur compréhension auprès des publics étrangers.

Zhang Yimou

Réalisateur

" J'espère présenter des films à des compétitions internationales, pas uniquement au nom des récompenses elles-mêmes, mais pour susciter une plus grande attention des pays étrangers. Parce que cela peut s'avérer une aide formidable pour promouvoir les films à l'extérieur de la Chine. pour moi, ce qui compte ce n'est pas l'argent, mais que le film soit apprécié du public. "

D'autres experts déclarent que la co-production de films entre entreprises chinoises et étrangères peut également aider les films chinois en général.

Zhou Tiedong

Président

Promotion des films chinois à l'International

"Le secret des poignards volants, Tigre et Dragon, Hero, certains films ont été co-produits avec des partenaires étrangers. Un point sur lequel ils peuvent retirer un avantage, par le biais des canaux spécifiques déjà empruntés par ces principaux studios. Donc ces films sont considérés par le public international comme une partie de leur culture."

En dépit des contre-performances des films chinois à l'étranger, les experts nourrissent beaucoup d'espoirs quant à l'avenir.

Zhang Yimou

Réalisateur

" Depuis le film Tigre et Dragon, qui a été un véritable succès, d'autres films chinois d'arts martiaux ont été très prisés dans les pays occidentaux. Donc lorsque j'ai réalisé mes films de kung-fu, cela a été des succès tant sur le plan du financement, du casting que de la production.

Zhou Tiedong

Président

Promotion des films chinois à l'International

" Avec un marché chinois en progression, avec la consolidation du marché du film chinois, les perspectives pour les films chinois , particulièrement sur le marché international sont relativement bonnes. Surtout au sein de la vague de mondialisation, la co-production de films est devenue très importante, pour toute une industrie qui désire se mondialiser."

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Sélection du Renminribao du 12 mars
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Les droits de l'homme en Chine : d'une loi constitutionnelle à une loi juridique
La Chine vote contre un prétexte pour la guerre
Même Poutine, mêmes vieilles politiques ?