Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>CultureMise à jour 29.02.2012 08h46
« The Artist », grand triomphateur d'une soirée française à la cérémonie des Oscars
L'acteur français Jean Dujardin a remporté l'Oscar du Meilleur Acteur pour sa performance dans le film muet « The Artist », qui est sorti vainqueur dans cinq catégories, dont le Meilleur film, lors de la soirée de la 84e cérémonie des Oscars, dimanche au Kodak Theater de Los Angeles, en Californie .

Vive la France!

Oui, cela fut vraiment une « soirée française » pour les Oscars, avec le triomphe de la comédie romantique franco-américaine « The Artist », un film muet en noir et blanc, qui a remporté la précieuse statuette dans cinq catégories, dont celle du Meilleur Film, lors de la 84e cérémonie des Oscars, dimanche au Kodak Theater de Los Angeles, en Californie.

Ce conte muet, en noir et blanc, qui raconte l'histoire d'un acteur français raté à Hollywood, qui trouve l'amour à une époque où le cinéma est passé du muet au parlant, a également raflé les prix du Meilleur Réalisateur pour Michel Hazanavicius et du Meilleur Acteur pour Jean Dujardin.

« J'aime votre pays », s'est-il écrié quand il a reçu son prix. Statuette à la main, l'acteur français a remercié l'Académie des Oscars, ses collègues cinéastes et son épouse et a évoqué le célèbre acteur du muet Douglas Fairbanks en tant que source d'inspiration.

« Je suis réalisateur le plus heureux du monde en ce moment. Je vous remercie pour cela », a dit de son côté Michel Hazanavicius, le réalisateur de « The Artist » également très heureux, face à un auditoire rempli d'étoiles, dont George Clooney, Michelle Williams, Angelina Jolie, Brad Pitt et les membres de l'Académie des Arts et des Sciences du Cinéma. Il a également remercié l'inoubliable Uggie le chien, qui a joué dans le film et a été considéré par beaucoup comme la véritable star du film.

Mais faute d'une invitation officielle ou d'un certificat, ce Jack Russell terrier facétieux âgé de dix ans n'a pas pu accompagner les autres étoiles sur le tapis rouge des Oscars.

« The Artist » a également obtenu deux autres statuettes, celles de l'Oscar des Meilleurs Costumes et de la Meilleure Musique.

C'est la première fois qu'un film en grande partie silencieux remporte le titre de Meilleur Film depuis « Les Ailes » (« Wings »), qui avait remporté ce titre lors de la première cérémonie des Oscars en 1929. Et c'est aussi le premier film en noir et blanc à remporter la statuette du Meilleur Film depuis « La Liste de Schindler » en 1994. En outre, c'est aussi la première fois dans l'histoire des Oscars qu'un acteur français et un cinéaste français remportent à la fois l'Oscar du Meilleur Acteur et celui du Meilleur Réalisateur .

Mais cette nuit française n'a pas seulement concerné « The Artist ». Le film nostalgique et spectaculaire en 3-D du réalisateur Martin Scorsese, « Hugo », qui raconte l'histoire d'un garçon perdu dans une gare à Paris et qui est une sorte d'ode au cinéma des débuts et au légendaire cinéaste français Georges Méliès, présent avec pas moins de 11 importantes nominations, a raflé cinq prix pour la Meilleure photographie, la Meilleure Direction Artistique, les Meilleurs Effets Visuels, le Meilleur Montage Sonore et le Meilleur Mixage Son.

Etait-ce tout pour cette nuit au goût français ? Non… la comédie romantique de Woody Allen « Midnight in Paris », qui raconte la vie d'un petit groupe d'Américains qui visitent la capitale française pour leurs affaires et aussi pour le plaisir, tout en explorant les thèmes de la nostalgie et du modernisme, a également remporté le prix du Meilleur Scénario Original. Woody Allen, comme à son habitude, n'était pas présent lors de la cérémonie.

Mais d'autres cinéastes et acteurs remarquables de 2011 ont également été récompensés. Meryl Streep a ainsi remporté l'Oscar de la Meilleure Actrice pour son interprétation de l'ancien Premier ministre britannique Margaret Thatcher dans « La Dame de Fer ». Ce fut la troisième récompense de l'actrice américaine en 17 nominations.

« Quand ils ont annoncé mon nom, j'ai eu ce sentiment que je pouvais entendre la moitié de l'Amérique dire, 'Oh non… Encore' ». Elle a dit en plaisantant que le public était probablement lassé de la voir, ajoutant : « Peu importe ». Mais Meryl Streep n'a pas pu cacher son émotion, alors qu'elle avait la gorge serrée quand elle a remercié son mari et parlé de sa longue carrière.

Le vétéran Christopher Plummer, une des vedettes du classique de la comédie musicale « La Mélodie du Bonheur », a remporté quant à lui son tout premier Oscar pour son interprétation d'un vieil homosexuel qui fait son coming-out sur le tard dans « Beginners », faisant de lui le plus vieux lauréat de l'histoire de l'Académie des Oscars à 82 ans. « Tu as seulement deux ans de plus que moi, ma chérie. Où étais-tu pendant tout ce temps ? », a-t-il dit, en regardant la statuette en or.

Octavia Spencer, une nouvelle venue par rapport à Christopher Plummer, a dû retenir ses larmes quand elle a reçu l'Oscar du Second Meilleur Rôle Féminin pour son interprétation d'une femme de ménage noire du Sud dans le film dramatique « La couleur des sentiments ».

« Je remercie l'Académie de m'avoir mis en compagnie du gars le plus sexy dans cette salle », a-t-elle dit en tenant son Oscar dans ses mains. Elle a ensuite parlé de sa famille en Alabama et n'a pas pu retenir ses larmes quand elle a joyeusement reçu son trophée.

Quant aux autres récompenses majeures, le prix du Meilleur Film en Langue Etrangère est allé au drame iranien sur le divorce « Une séparation », qui avait déjà remporté un Golden Globe.

« Je suis fier d'offrir ce prix aux habitants de mon pays, aux gens qui respectent toutes les cultures et les civilisations, et qui rejettent l'hostilité et le ressentiment », a déclaré son réalisateur Ashgar Farhadi.

L'épopée guerrière du réalisateur chinois Zhang Yimou, « Les Fleurs de la guerre » n'a hélas pas fait le poids dans la liste des nominations aux Oscars. Après avoir rencontré des difficultés de distribution aux États-Unis, son producteur Zhang Weiping a récemment dénoncé la politique d'Hollywood et les critiques de cinéma américains pour leurs « préjugés », qui auraient « favorisé » le point de vue du Japon plutôt que celui de la Chine au sujet de la vérité sur le massacre de Nanjing de décembre 1937.

Le gala des Oscars a atteint son apogée avec le spectacle des acrobates chinois de la Province du Shandong, et d'autres acrobates venus de Russie, de France, du Brésil et de l'Ukraine, offert lors de la cérémonie des Oscars, pour la première fois dimanche sur la scène du Théâtre Kodak. Ils faisaient partie du spectacle du Cirque du Soleil à la cérémonie des Oscars.



[1] [2] [3]

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Sélection du Renminribao du 28 février
Principales nouvelles du 28 février
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?
Faire de plus grands efforts pour pouvoir parvenir au niveau mondial des classes moyennes