Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>CultureMise à jour 24.02.2012 08h58
Un accord sino-américain sur le film offre des débouchés

Le récent accord permettant la projection d'un plus grand nombre de films américains dans les cinémas chinois fournira à la fois des débouchés et des défis aux cinéastes et aux cinémas chinois, ont indiqué les analystes.

La Chine a accepté de permettre à 14 films de formats prestigieux, tels que 3D ou IMAX, d'entrer chaque année dans le marché intérieur. C'est un supplément à l'actuel quota annuel de 20 films, et les compagnies américaines de film vont partager les revenus avec les distributeurs et les salles de cinéma chinois.

Les studios des États-Unis verront leur part de revenus augmenter jusqu'à 25 % par rapport au niveau précédent de paiement qui allait de 13 à 17,5 %.

Cet accord a été annoncé le 17 février, dernier jour de la visite de cinq jours aux États-Unis du vice-président Xi Jinping, et il a reçu un accueil chaleureux de la part des réalisateurs et des compagnies de film des États-Unis.

« Cet accord représente une occasion importante de fournir aux cinéphiles chinois un accès accru à nos films », a déclaré Robert Iger, président de la Walt Disney Co, cité par Reuters.

Certaines compagnies chinoises de film disent que le changement était prévu, et elles croient que cette mesure devrait avoir une influence positive sur l'industrie du pays.

« Cela exercera sûrement un impact négatif sur les petites compagnies de film, mais je pense que la hausse du nombre de films importés pourrait avoir pour conséquence qu'un plus grand nombre de sociétés privées de film se qualifieront pour distribuer des films étrangers dans le marché chinois », a déclaré Wang Changtian, président d'Enlight Media Co Ltd, une compagnie privée de médias cotée en Bourse.

Actuellement, seules la China Film Co Ltd et la Huaxia Film Distribution Co Ltd ont la permission de distribuer des films importés à l'intérieur du pays.

M.Wang a également ajouté que la nouvelle mesure aidera à mettre fin à la concurrence excessive au sein du secteur, facteur qui a généré un nombre important de compagnies et la production d'un trop grand nombre de films.

« Elle offre une grande opportunité de consolidation du secteur du film », a-t-il dit.

Pour les salles de cinéma chinoises, un plus grand nombre de films importés attireront plus de cinéphiles, mais elles affronteront également des défis, particulièrement en matière d'exploitation commerciale.

« La réduction de la part des revenus que gagnent les cinémas chinois par les films importés sera en partie compensée par le nombre accru de longs-métrages », a déclaré Gao Jun, directeur général adjoint de New Film Association, un exploitant de salles de cinéma. « En règle générale, les avantages dépasseront les inconvénients pour les salles de cinéma », a-t-il ajouté.

« Puisque l'augmentation du quota concerne principalement les films en formats améliorés tels que la 3D et IMAX, les investisseurs et les exploitants du secteur du cinéma devront suivre beaucoup plus qu'avant les plus récentes tendances de l'industrie pour ce qui est de la technologie », affirme Huang Wei, directeur général de Bona International Cineplex Investment and Management Co Ltd, une filiale du Bona Film Group Ltd.

Il a ajouté qu'un plus grand nombre de superproductions étrangères signifie que l'exploitation et les concepts du cinéma devront être améliorés.

Selon Zhang Xiaobei, critique et scénariste de films, l'accès à un plus grand nombre de films importés servira de stimulant à la création de films chinois, parce que les films du pays qui sont mal faits seront chassés du marché.

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Sélection du Renminribao du 23 février
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?