Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>CultureMise à jour 16.01.2012 09h36
Nomination du nouveau directeur du Musée du Palais

Avec le départ à la retraite du directeur du Musée du Palais impérial, un site culturel touché l'an dernier par une série de scandales, la Chine a, mardi 10 janvier, désigné son successeur.

Shan Jixiang, ancien directeur de l'Administration d'Etat du patrimoine culturel, remplacera Zheng Xinmiao, l'actuel directeur, a rapporté un responsable du musée ce mercredi 11 janvier.

La nomination a été annoncée par le ministre de la Culture Cai Wu lors d'une réunion au Musée du Palais mardi dernier, a déclaré Chang Lingxing, un porte-parole du musée.

Mais Chang a ajouté que le remplacement ou la réorganisation des six vice-directeurs du musée n'avait pas été évoqué.

Zheng, l'ancien directeur du musée, est né en 1947, et atteindra l'âge officiel de la retraite à 65 ans en octobre prochain.

La réputation du musée, également connu sous le nom de Cité Interdite, a été ternie par de nombreux scandales au cours des douze derniers mois.

En mai 2011, un cambrioleur s'était introduit dans le musée et avait dérobé neuf pièces rares. En juillet, un employé du musée avait endommagé un plat ancien et rare en porcelaine, et le musée aurait tenté de dissimuler l'accident.

Zheng est directeur du Musée du Palais depuis septembre 2002.

Pan Shouyong, un professeur de muséologie à l'Université Minzu de Chine, a précisé que le départ à la retraite de Zheng n'était pas une surprise, puisqu'il fêterait bientôt son 65ème anniversaire.

« Habituellement, le mandat d'un directeur de musée est de cinq ans, mais il n'existe aucune limite au renouvellement du mandat et la plupart des administrateurs restent en poste jusqu'à l'âge obligatoire de départ à la retraite. »

Pan a également souligné que Zheng, au cours de son mandat, avait fait en sorte d'améliorer la transparence du musée.

Sous la direction de Zheng, la collection du musée a été soigneusement cataloguée et représente un total de 1 807 558 reliques, a précisé Pan. Une amélioration par rapport à ce qui avait été précédemment annoncé: « une estimation ambiguë » de 1,5 million.

Shan, le directeur entrant, a une grande expérience et est un expert dans la protection des reliques, a déclaré Pan, ajoutant que cette expérience aiderait la rénovation en cours du musée qui sera achevée en 2020.

Selon de précédents rapports, le projet, qui inclut la Cité Interdite et les bâtiments à proximité, a été lancé en 2002.

La première phase comprenait l'axe central qui s'étend du nord au sud en traversant le cœur de Beijing, reliant un certain nombre de sites historiques, dont le Musée du Palais, la Place Tian'anmen et le Temple du Ciel.

Beijing a déposé une candidature pour que ce site soit répertorié au patrimoine culturel mondial de l'UNESCO.

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Sélection du Renminribao du 13 janvier
Nouvelles principales du 9 janvier
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?