Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>CultureMise à jour 11.01.2012 08h40
Lever de rideau pour l'Asian Art Expo 2012

L'un des plus grands événements artistiques professionels de Beijing vient de commencer. Pour sa 4ème édition, l'Asian Art Expo donne le coup d'envoi des manifestations artistiques pour 2012. Pendant 4 jours, des artistes chinois et étrangers, mais aussi des investisseurs et des amateurs d'art venus de partout dans le monde seront réunis au China World Trade Center, dans l'est de Beijing.

Pour la quatrième année, l'Asian Art Expo fait converger à Beijing des oeuvres remarquables ou prometteuses venues de toute l'Asie. De la peinture chinoise traditionnelle à la peinture à l'huile en passant par la sculpture et les installations, environ 700 galleries et individus sont présents à l'événement. Et pour la première fois, la section vedette rassemble des bronzes et des sculptures de terre.

David Wien, commissaire

Asian Art Expo 2012

"Nous nous sommes essentiellement concentrés sur les peintures, donc ça risque de sembler un peu traditionnel. Mais je crois qu'une exposition artistique comme la nôtre doit refléter l'environnement général, donc nous avons une section pour les sculptures, et nous espérons présenter d'autres formes d'art modernes comme des sets visuels, des animations, des productions en 3D, des installations interactives et des créations pour les enfants dans le futur."

Pour les 3 éditions précédentes, les organisateurs ont cherché à faire venir des oeuvres d'artistes chinois expatriés reconnus. Chen Wenze, un peintre sur huile parti vivre aux Etats-Unis au début des années 90 est l'un d'entre eux. Il est connu pour ses peintures reprenant le thème du Bouddha, et sa combinaison unique des techniques occidentales et chinoises. Après 20 ans passés aux Etats-Unis, il a bien compris de quelle manière devait être présenté l'art chinois authentique.

Chen Wenze

Peintre artiste

"Je suis fier de la culture chinoise, surtout quand je suis aux Etats-Unis, car mes racines sont chinoises. Toutefois, les occidentaux jugent nos travaux en fonction de leurs critères, ils ne peuvent pas comprendre la façon chinoise de peindre. Donc ce que je fais, c'est que je fais le pont entre l'est et l'ouest, et j'introduis la philosophie chinoise dans mes travaux."

Outre les artistes locaux, des étrangers passionnés par l'art chinois sont venus présenter leur travail à Beijing. Beaucoup de visiteurs ont été surpris de découvrir que ces pièces calligraphiques étaient de la main d'un Irano-américain. Et encore plus surpris d'apprendre qu'il n'avait commencé à pratiquer la calligraphie seulement deux ans plus tôt, et maîtrisait de toute évidence d'ore et déjà les clés de cet art et les outils pour y progresser.

Farzam Kamalabadi

Calligraphe

Asian Art Expo 2012

"Les racines de la civilisation chinoise sont dans l'idéogramme. Et tous les concepts mentaux, spirituels et universels ont été conçus à partir de l'homme, puis de l'univers, dans la calligraphie et la peinture, ils ont créé toute la civilisation à partir de cela."

Bien que dédiées aux professionnels, l'expo fait aussi la joie des enfants. Un projet caritatif d'élèves de l'école primaire de Yuying a été présenté sous forme d'un rouleau peint de 40 mètres de long. Les formes libres et les couleurs lumineuses de l'oeuvre collective, laissant libre cours à l'imagination de chacun, ont fait grande impression sur les organisateurs.

Visiteuse

Asian Art Expo 2012

"Je suis venue avec ma fille pour qu'elle puisse avoir sa première impression sur les beaux-arts, car il y a beaucoup de styles différents. C'est une bonne occasion et elle aime beaucoup ça."

Le premier objectif de l'expo est d'offrir une plateforme à des artistes asiatiques de qualité et de les faire connaître sur le marché. Une série de pièces sélectionnées seront présentées cette année au "Salon d'Automne" de Paris. Toutefois, les organisateurs considèrent leur mission comme allant au-delà de la promotion de l'art. Pour eux, il s'agit de réinventer la considération envers l'art asiatique, plutôt que de perdre entièrement cette initiative au profit de l'art occidental.

David Wien, commissaire

Asian Art Expo 2012

"Nous reconnaissons que la construction des beaux-arts modernes repose lourdement sur les canons occidentaux, mais ce ne serait pas utile si toute notre création continuait de suivre les règles occidentales. Il est difficile de mettre en place un système esthétique par nous même, mais nous avons reçu beaucoup de soutien."

Par ailleurs, l'expo accueille les amateurs d'art et les étudiants. En 2010, elle a été invitée à présenter son propre stand à l'Expo universelle de Shanghai et plus tard cette année, les organisateurs mèneront d'autres projets avec des forums sur l'art, des ateliers et des expositions tournantes pour véhiculer l'esprit asiatique.


[1] [2] [3] [4]

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Sélection du Renminribao du 10 janvier
Nouvelles principales du 9 janvier
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?
Faire de plus grands efforts pour pouvoir parvenir au niveau mondial des classes moyennes