Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>CultureMise à jour 28.12.2011 08h10
La Cité interdite dévoile son nouveau centre de contrôle

Le musée du Palais a dévoilé hier un centre de surveillance qui coordonnera la gestion du patrimoine culturel et fournira une base de données exhaustive pour la protection de l'établissement.

Le suivi de la gestion inclut l'élaboration des règles de travail, la surveillance des critères techniques, la fourniture de normes d'alerte, l'établissement de plans pour la protection culturelle et l'achèvement du réseau de contrôle.

Shan Jixiang, directeur de l'Administration d'État du patrimoine culturel, a déclaré lors d'une cérémonie que le centre de surveillance avait été établi sous la responsabilité de l'administration et que des « frais spéciaux » avaient été mis en place pour la protection du patrimoine culturel mondial.

« La Chine est déterminée à améliorer la protection de son patrimoine culturel et mettra en œuvre un système d'alerte relatif au patrimoine culturel mondial dans les cinq prochaines années », a indiqué M. Shan.

La Cité interdite a été inscrite parmi les Sites du patrimoine mondial de l'UNESCO (Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture) en 1987. Son musée conserve une importante collection de reliques culturelles et historiques inestimables.

En août, le directeur du musée, Zheng Xinmiao, a déclaré que des employés négligents avaient endommagé trois antiquités datant de la dynastie Qing (1644-1911). Deux objets rituels avaient déjà subi des dégâts en mai 2004, et un vase floral avait été endommagé en 2009.



Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Rencontre entre le président chinois et le PM japonais sur le renforcement des relations bilatérales
Nouvelles principales du 27 décembre
Une nouvelle guerre froide pourrait-elle éclater?
Barack Obama joue à nouveau la carte anti-Chine
Les dix années qui ont suivi l'adhésion de la Chine à l'OMC : mûrir et se développer tout en faisant face à toutes sortes de défis