Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>CultureMise à jour 07.12.2011 13h57
Culture du café à Vienne

Le niveau de vie à Vienne est le plus haut de toutes les villes du monde, d'après un sondage annuel. Et les cafés ont fait une grande partie de la renommée de la capitale autrichienne. A présent, ils sont inscrits sur la liste de l'héritage intangible de l'UNESCO. La culture des cafés viennois est donc préservée.

Café et pâtisseries sont une grande tradition autrichienne et les cafés de Vienne sont une des institutions les plus appréciées de la capitale. On les appelle souvent les salons publics. Les gens s'y retrouvent entre amis pour discuter, lire le journal et déguster des gâteaux et des pâtisseries. Et désormais les Viennois sont assurés que cette culture pourra perdurer.

Maximilian Platzer

Propriétaire et gérant

Café Weimar

"La table en marbre, les fauteuils rembourés, les chandeliers, les mirroirs, les boiseries, la vitre à la porte, l'horloge qui doit être visible de toutes les parties du café, la table à journaux avec les journaux locaux et internationaux. Mais surtout le café doit être servi sur la table avec un verre d'eau, une cuiller dans le verre. C'est comme ça que doit être un café viennois."

La décoration et le style particuliers viennent des années d'or des cafés à la fin du 19ème siècle. Mais les Viennois ne viennent pas là pour le décor, ils viennent pour un certain mode de vie. En commandant une tasse de café, ils transforment la table en un espace privé pour autant de temps que bon leur semble, et aucun serveur ne viendra les pousser à la consommation. Cette tradition provient d'une époque où les gens vivaient dans des maisons surpeuplées, et où le temps passé au café était comme une bulle d'oxygène.

Maria Walcher

UNESCO

Agence nationale de l'héritage intangible

" C'est une certaine ambiance. Et aussi le caractère, l'ammeublement. Ils correspondent simplement à la compréhension qu'il crée une identité et cela a du sens pour une société."

Un groupe de 24 experts a officiellement échantillonné les cafés viennois afin d'intégrer la culture des cafés à l'héritage culturel autrichien. Le premier café viennois a été fondé en 1685 après la défaite des Turcs à Vienne. En 1900, il existait 600 cafés dans la ville. Mais cette explosion fut de courte durée. A présent, les propriétaires de cafés sont rassurés : aucune grande chaîne franchisée ne risque plus de raffler le marché. Et pour les clients, c'est l'assurance de déguster pour 2,9 euros, un café préparé avec art, sans sonneries de portable, dans un lieu au style et au service impeccables.

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Chine : nouveau record du nombre de dépôts de brevets
Nouvelles principales du 6 décembre
Il nous faut observer avec sang-froid l'escalade du tapage anti-chinois déclenché par Washington
La Chine se tourne aussi maintenant vers la fabrication de vin à Bordeaux...
Ce ne serait pas seulement le vaincu qui « paierait un prix cher » pour la guerre