Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>CultureMise à jour 17.11.2011 09h21
798: Art & Entreprise

D'un petit groupe d'artistes il y a une décennie, la zone artistiques de Dashanzi ou 798 est devenue l'un des hauts lieux de l'art moderne en Chine. Voyons comment ce lieu parvient à maintenir sa vitalité, son originalité et sa qualité artistique, même si la mondialisation est passée par là, et que le lieu a gagné en popularité.

Le premier studio artistique a été établi par le sculpteur Sui Jianguo en 2000, au sein de cet espace 798 qui deviendra de fil en aiguille une véritable communauté artistique. Rapidement, ce sont des dizaines d'artistes qui s'y sont installés.

Ces jours-ci, 798 est devenu incroyablement populaire, hébergeant près de 400 institutions dont plus de 200 galeries d'art, et le reste étant occupé par des entreprises, des restaurants et des clubs. En outre chaque année, sont proposés plus de 200 spectacles qui attirent de 2 à 3 millions de visiteurs. Avec des studios artistiques qui progressivement ont permis l'éclosion de plus en plus de galeries, certains regrettent la perte d'essence, de l'atmosphère des débuts. Mais l'administrateur Zhang Guohua déclare que l'esprit originel de 798 est toujours bien présent.

Zhang Guohua

Directeur

Bureau administratif de la zone artistique de 798

" Les artistes ne vont pas bien loin. Bien que la plupart aient déménagé leurs studios dans des zones voisines telles que Caochangdi et Da Huan, leurs expositions sont toujours ici. Ils viennent très souvent ici. Ils sont très actifs lors des expositions, et lors des différentes activités qui se tiennent ici."

Cheng Xindong est l'un des premiers marchands d'art a avoir ouvert une galerie à 798. Aujourd'hui il en possède trois. La galerie d'art de Chen Xindong accueille une nouvelle exposition tous les deux mois, et a promu de nombreux artistes passant de l'ombre à la lumière. Il estime qu'un 798 plus ouvert attire plus de personnes vers l'art moderne.

Cheng Xindong

Propriétaire de galerie

"L'art ne doit pas uniquement être apprécié par une élite. Il doit appartenir aux masses. A une époque moderne, l'art doit être connecté avec la société, puis il peut générer plus de valeur lorsqu'il rencontre un public plus large."

Les propriétaires de galerie savent que pour rester dans l'ère commerciale, leur art doit être à la fois original et de bonne qualité. Aujourd'hui les meilleures pièces d'art moderne provenant du monde entier sont présentées à 798. 45 galeries sont dirigées par des propriétaires étrangers de 25 différents pays et régions.

Visiteur

" L'art que nous avons vu ici jusqu'à présent estr très moderne, expressionniste, extrême, en comparaison avec l'art de mon pays, et très avant-gardiste bien sûr."



Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Chen Quanguo élu secrétaire du Comité du PCC pour le Tibet
Nouvelles principales du 16 novembre
Les objectifs trans-Pacifique des Etats-Unis
Pourquoi les marques internationales adoptent-elles en Chine une attitude « à double critère »
Faut-il vraiment limiter les émissions de divertissement à la télévision ?