Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>CultureMise à jour 11.11.2011 10h03
Les journalistes chinois doivent rester impartiaux et se garder des rumeurs

Il a été demandé aux journalistes chinois de demeurer impartiaux et de ne pas se fier aux rumeurs comme seules sources d'information, selon un ensemble de règlements publiés par le gouvernement jeudi.

Ces règlements publiés par l'Administration générale de la presse et des publications (AGPP) ont été édictés afin d'accroître la crédibilité des organismes de presse chinois. L'image de certains médias chinois a été entachée par des scandales impliquant des informations erronées, a sermonné un porte-parole de l'AGPP.

Selon ces nouvelles règles, il est demandé aux journalistes de citer au moins deux de leurs sources d'information dans leurs reportages critiques, et il leur est interdit de retoucher les photographies de presse ou les vidéos afin de ne pas en altérer l'authenticité.

Les organismes de presse devront désormais publier des erratum accompagnés d'excuses publiques s'il s'avère que leurs reportages sont faux ou inexacts.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine accordera un rôle plus important aux femmes dans la recherche d'un développement mondial durable
Nouvelles principales du 10 novembre
La Chine est dans l'embarras face à la crise de la dette qui frappe l'Europe
Réduit à la dernière extrémité, la clique du dalai lama incite à la « suicide par le feu »
La croissance stable de l'économie chinoise constitue un événement de portée mondiale