Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>CultureMise à jour 20.10.2011 13h38
Le 20ème festival de films du Coq d´or et des Cent fleurs s´apprête à être lancé

Réputé comme étant le plus prestigieux festival de films chinois, le festival annuel du Coq d'or et des Cent fleurs aura lieu ce soir à Hefei, le chef-lieu de la province chinoise de l'An'hui.

Au cours de ces 4 jours de festival, plus de 30 événements verront le jour, notamment les cérémonies d'ouverture et de clôture, le passage sur le tapis rouge, un forum autour des films chinois et l'exposition d'une collection liée aux films. Afin d'offrir une touche plus locale à ce festival, une chanson de bienvenue intitulée "Je suis réellement venu à Hefei" a été exécutée. Cette chanson a été spécialement conçue pour ce 20ème festival de films du Coq d'or et des Cent fleurs. Les paroles de la chanson et les images du clip vidéo font la part belle aux éléments typiques de Hefei, qui est également la ville natale des deux chanteurs.

En plus du lancement de la chanson, un album de timbres commémoratifs ayant pour thème"Rêver à Hefei" a également été publié. Cet album contient des timbres exclusifs avec des logos et des mascottes du festival de films ou des sujets liés aux films. Ce premier album de timbres créé pour ce festival de films a été accueilli avec plaisir par de nombreux collectionneurs de timbres. Le festival accueille également la remise des trophées du Coq d'or et ceux des Cents fleurs. En 1992, la Chine a réuni ces deux cérémonies séparées en un même festival national du film.

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine s'oppose à un rapport américain sur ses affaires intérieures
Nouvelles principales du 19 octobre
Les Etats-Unis jouent au voleur volé en accusant la Chine d'être « manipulatrice de taux de change »
Détrompez-vous et cessez de vous enferrer dans votre absurde idée de la « non transparence »
L'heure n'est pas à la baisse des taux