Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>CultureMise à jour 20.10.2011 09h01
Le secteur culturel chinois, un marché gigantesque à développer

Le Comité central du parti communiste (PCC), parti au pouvoir en Chine, a adopté lors d'une réunion plénière du 15 au 18 octobre, une résolution destinée à approfondir la réforme du régime culturel et à promouvoir le développement de la culture socialiste chinoise. Ceci marque un nouveau jalon dans la transformation du secteur culturel en pilier de l'économie nationale. La valeur ajoutée du secteur culturel devrait doubler d'ici cinq ans, selon des estimations.

Le 12e plan quinquennal chinois a classé le secteur culturel parmi les piliers de l'économie nationale. La résolution du PCC a réitéré le principe d'« accélérer le développement du secteur culturel dans le but de le transformer en pilier de l'économie nationale ».

Cette nouvelle évolution suggère le renforcement du rôle du secteur culturel dans l'économie nationale, l'élargissement de la couverture du secteur, l'accélération de son développement, et surtout le prochain passage de 2,5% à plus de 5% du poids du secteur dans l'économie nationale.

Le courtier financier Zhongxin a noté dans un rapport que la croissance générale du secteur culturel pourrait atteindre une vitesse de 22 à 25 %, compte tenu de la croissance intrinsèque du PIB au cours du 12e plan quinquennal.

Le courtier Dongxing a prédit pour sa part un doublement de la valeur ajoutée du secteur culturel en 2015 à partir d'une croissance annuelle moyenne du PIB de 9 %. Ceci signifie que la taille du secteur culturel pourrait s'élever à 2 850 milliards de yuans, soit une multiplication par 3,4 de sa valeur fin 2009.

La résolution du PCC a mis l'accent sur la modernisation du régime culturel favorable au co-développement des éléments publics et privés en vue d'encourager les innovations culturelles et scientifiques, et d'élargir la consommation culturelle.

Selon des analystes, les appartenances économiques de la culture médiatique ont progressivement retenu l'attention du public. Sur le plan de l'industrialisation du secteur, la restructuration économique, la libéralisation de la demande culturelle, et la stratégie nationale de renforcement de la puissance culturelle, ont contribué ensemble à l'arrivée d'un nouvel âge d'or de la culture médiatique.

Ouyang Jian, vice-ministre de la Culture, a révélé en mars que le premier plan consacré au secteur culturel en Chine était en fin de rédaction, que le plan s'efforçait de renforcer les soutiens au secteur, et de créer un environnement encourageant avec une souplesse relativement élevée en matière d'aides financières bancaires, de cotation boursière, etc.

La validation de ces mesures sera favorable au développement du secteur, notamment des firmes. Selon Wang Yuquan, analyste chez le courtier Dongxing, pour augmenter le poids du secteur culturel dans l'économie nationale, il convient de renforcer les soutiens aux métiers traditionnels de la publication, du cinéma, de la télévision, des jeux électroniques, de la publicité, etc.

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Nouvelles principales du 20 octobre
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine s'oppose à un rapport américain sur ses affaires intérieures
Les Etats-Unis jouent au voleur volé en accusant la Chine d'être « manipulatrice de taux de change »
Détrompez-vous et cessez de vous enferrer dans votre absurde idée de la « non transparence »
L'heure n'est pas à la baisse des taux