frenchChine|Economie|International|Afrique|Culture|Vie Sociale|Sport|Sci-Edu|Tourisme|Environnement

Comment l'alcool de Maotai est-il produit ?

11.10.2011 10h21     Source: China.org.cn

Le 8 octobre, dans le bourg de Maotai dans la province du Guizhou, des ouvriers d'une distillerie mettent les sorghos dans l'étuve à la vapeur. Le 8 octobre, dans le bourg de Maotai dans la province du Guizhou, les ouvriers d'une distillerie, pelle à la main, étendent les sorghos déjà cuits à la vapeur pour les refroidir. Des camions transportant le sorgho passent à intervalles réguliers dans le bourg de Maotai dans la province du Guizhou. Le 8 octobre, dans le de Maotai dans la province du Guizhou, les ouvriers d'une distillerie travaillent près de l'étuve à vapeur. Le 8 octobre, dans le bourg de Maotai dans la province du Guizhou, les ouvriers d'une distillerie, pelle à la main, étendent les sorghos déjà cuits à la vapeur pour les refroidir.

Chaque année, autour du neuvième jour du neuvième mois du calendrier lunaire chinois, dans le bourg de Maotai de la ville de Huairen dans la province du Guizhou (sud-ouest de la Chine), des centaines de distilleries, petites et grandes, entament la saison de production du nouvel alcool.

Les ouvriers mettent les sorghos rouges dans l'étuve pour les faire cuire à la vapeur, puis les étendent pour les refroidir et les laissent ensuite fermenter dans les étangs. L'activité crée une atmosphère particulièrement intense.

Selon nos sources, les techniques traditionnelles de fermentation de cet alcool odorant nécessitent neuf passages par un caisson à vapeur, huit passages pour la fermentation et sept prélèvements pour la distillation de l'alcool. L'ensemble du processus de production durera jusqu'à la fin du prochain mois d'août du calendrier lunaire chinois.