Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>CultureMise à jour 28.09.2011 08h57
Les dirigeants de la presse mondiale appellent à la protection des droits de propriété intellectuelle des médias

Les dirigeants des plus grands organismes de presse internationale ont appelé mardi à davantage de protection des droits de propriété intellectuelle (DPI) des organismes de médias.

Lors de la réunion du présidium du Sommet mondial des médias (SMM), Li Congjun, président exécutif du SMM et président de l'Agence de presse officielle Xinhua (Chine Nouvelle), a déclaré que la protection des DPI rencontre de nouveaux problèmes avec le développement des nouveaux médias et de la technologie numérique, ajoutant qu'il existait des cas sporadiques d'infractions aux DPI dans les médias.

Les nouveaux médias en question se rapportant aux microblogs, sites internet et autres sources pouvent être consultées à la demande, à tout moment, et en tout lieu.

M. Li a appelé à la mise en place d'un accord sur la protection des DPI des médias dans le cadre du SMM, et à sensibiliser les organismes de médias mondiaux sur les DPI.

Arthur Sulzberger, Jr., éditeur et président du conseil d'administration de New York Times, a constaté qu'un reportage pouvait être plagié avec un simple appel téléphonique. Les microblogs et websites menaçant également les sources d'information traditionnelles.

M. Sulzberger a appelé à un meilleur système international pour protéger les DPI des médias, ainsi qu'à une législation pour protéger l'usage correct des oeuvres et des droits des journalistes.

Mark Thompson, directeur général de la British Broadcasting Corporation (BBC), a souligné que les principaux sites internet de réseaux sociaux se devraient de signer des accords avec les organismes de médias afin de permettre aux auteurs originaux des sujets mis en ligne sur leurs sites de recevoir des compensations financières, visant ainsi à encourager les auteurs à être plus créatifs et à promouvoir la commercialisation des produits de presse.

Joe Welch, senior vice-président de News Corporation, a émis le souhait que la Chine joue un plus grand rôle dans la protection des DPI de média.

Des représentants venus d'Associated Press (AP), BBC, New York Times, ITAR-TASS, Kyodo News, News Corporation, Thomson-Reuters, Ai Jazeera Network, Google et Time-Warner'sTurner Broadcasting System (TBS) ont participé à la RPSMM.

Le premier SMM, qui s'est tenu du 8 au 10 octobre 2009, a été co-initié par l'agence de presse Xinhua et huit autres organisations de médias.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Rencontre entre les Premiers ministres de la Chine et de la RPDC
Une génération instable a-t-elle surgi en Europe ?
Les « mauvais calculs » de Washington n'aboutiront pas
"Taiwan Relations Act" devra être annulé