Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>CultureMise à jour 24.08.2011 15h52
Le voleur de « La Joconde » est devenu un héros national

Le 21 août 1911, Vincenzo Peruggia, a dérobé « La Joconde » au musée du Louvre. A 7 heures du matin ce jour-là, l'ouvrier italien, qui avait participé à l'installation d'une vitre, a pénétré tranquillement au Louvre et s'est rendu dans la salle où était exposée « La Joconde ».

Deux ans après, Vincenzo Peruggia a essyé de la revendre à un antiquaire de Florence, c'est à ce moment-là que « La Joconde » a été retrouvée . Et il a passé un an au prison à cause de son larcin.

« Mon grand-père a volé Mona-Lisa parce qu'il voulait faire quelque chose de retentissant contre le fait que Napoléon ait volé beaucoup d'œuvres d'art à l'Italie. Il a choisi Mona Lisa parce que la toile était de petite taille et facile à transporter », a expliqué Silvio Peruggia, son petit-fils.

A Dumenza, sa ville de naissance, il y a eu une pièce de théâtre montée sur scène en l'honneur de Vincenzo Peruggia lors d'un festival d'été. Dans cette ville, on ne dit pas que Mona Lisa a été volée par Peruggia, mais seulement "retirée".

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : Hu Jintao appelle à former des cadres compétents
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Beijing ne devrait pas être classée au huitième rang des villes chinoises
Il faut maintenir le principe de transparence et d'ouverture pour promouvoir les réformes
L'aide chinoise est accompagnée de respect et d'amitié pour les peuples africains