Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>CultureMise à jour 15.08.2011 09h00
Une Chinoise et une Barbadienne lauréates du concours international épistolaire

Deux jeunes collégiennes, l'une de la Barbade, l'autre de Chine ont remporté le premier prix ex aequo du concours organisé par l'Union postale universelle (UPU) qui consistait, pour l'édition 2011, à se mettre dans la peau d'un arbre afin d'écrire sur l'importance de protéger les forêts.

L'histoire d'un Grand Chêne de la forêt de Windsor en Guyane et un petit arbre très observateur « soucieux de l'humanité » ont permis à la Barbadienne Charlée Gittens, 15 ans, et à la Chinoise Wang Sa, 13 ans, de remporter ex aequo le 40e concours international de compositions épistolaires pour les jeunes, organisé annuellement par l'Union postale universelle. Le Grenadais Jonathan Andrew, 14 ans, et la Botswanaise Charlene Tiagae, 15 ans, ont respectivement remporté les médailles d'argent et de bronze du concours qui, pour marquer l'Année internationale des forêts, demandait aux jeunes de se glisser dans la peau ou l'écorce d'un arbre écrivant une lettre à quelqu'un pour lui expliquer l'importance de protéger les forêts.

Le jury international, composé de Jan McAlpine, directrice du secrétariat du Forum des Nations Unies sur les forêts, Jean-Paul Paddack, directeur à World Wildlife Federation International, Daniel Shaw, responsable de la communication à l'Union internationale pour la conservation de la nature, et Jean-François Thivet, expert en philatélie au Bureau international de l'UPU et collectionneur passionné des timbres sur les forêts, ont établi ce palmarès.

Sur la composition issue de la Barbade, le jury a estimé que c'était « une composition solide, personnelle et touchante ». « En comparant le sort des forêts aux grandes crises humanitaires qu'a connues le monde, Charlée Gittens envoie un message fort sur l'importance de protéger les forêts », a indiqué le jury.

Sur la composition de la Chine, le jury a déclaré que le récit était « fantaisiste et très bien articulé. Au moyen d'une parabole sur deux villages, Wang Sa réussit à capter l'attention des lecteurs et à les toucher de façon personnelle ». C'est la première fois dans l'histoire du concours que la Barbade remporte la palme. La Chine, elle, décroche le premier prix pour la cinquième fois de son histoire; elle a remporté les deuxième ou troisième prix quatre autres fois dans le passé.

Une soixantaine de pays-membres de l'UPU ont participé au concours 2011. Plus de deux millions d'enfants dans le monde participent au concours organisé d'abord au niveau national. Les compositions lauréates sont ensuite évaluées sur le plan international.

Le thème du concours 2012 est: «Ecris une lettre à un athlète ou à une personnalité sportive que tu admires pour lui dire ce que signifient pour toi les Jeux olympiques». Ce thème coïncide avec la tenue des 48e Jeux olympiques à Londres. Le mouvement olympique vise à créer un meilleur monde par le sport et fait la promotion de trois valeurs universelles, dont l'excellence, l'amitié et le respect. Ces valeurs constituent une excellente base à partir de laquelle les jeunes sont invités à s'exprimer sur le thème de l'olympisme. Les pays participants ont jusqu'au 30 avril 2012 pour envoyer, au Bureau international de l'UPU, la lettre qui les représentera sur le plan international. Le concours international de compositions épistolaires pour les jeunes de l'UPU a été lancé en 1971.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Rencontre du président chinois avec la directrice générale de l'Unesco
Il faut maintenir le principe de transparence et d'ouverture pour promouvoir les réformes
L'aide chinoise est accompagnée de respect et d'amitié pour les peuples africains
Les Etats-Unis et l'Europe devront assumer leur responsabilité politique pour la reprise de l'économie mondiale