Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>CultureMise à jour 06.07.2011 11h43
Nairobi : un regard tendre sur la Somalie

La guerre, les réfugiés et les pirates ne sont pas des sujets comiques. Pourtant, des artistes somaliens tentent de dédramatiser ces sujets graves.

Une mère réfugiée et ses enfants regardent des panneaux d'indication qui les renvoient tous vers la guerre.

L'image satirique est emblématique du fait que les pauvres Somaliens sont sans moyen pendant la guerre interminable dans leur pays chaotique.

Cette caricature est l'une des 150 caricatures montrées à Nairobi, la capitale du Kenya, dans une exposition qui vise à sensibiliser au calvaire des Somaliens ordinaires.

Patrick Gathara

Juge

Association des caricaturistes de l'Afrique de l'Est

"Ce que nous avons ici ce sont des caricatures d'environ 50 pays et 260 caricaturistes sur le thème 'l'accomplissement et les défis de la paix en Somalie'. Cette exposition a été organisée par l'Association des caricaturistes de l'Afrique de l'Est avec l'objectif de promouvoir la sensibilisation aux problèmes auxquels fait face la Somalie qui, comme nous le savons, a été en guerre pendant les 20 dernières années."

Plusieurs en Afrique s'inquiètent de ce que la seule image que l'Occident voit de la Somalie est souffrance, fusils et pirates.

Même si l'expositon aborde plusieurs de ces problèmes sous la forme de caricatures, les organisateurs espèrent que la satire peut également transmettre un message nouveau et positif.

Cela semble marcher pour de nombreux visiteurs.

Dan Oloo

Visiteur

"Pendant longtemps, nous avons vu la Somalie comme un endroit sombre et tout ce qui sort d'ici, et toutes les nouvelles et toutes les images de chacun sont très sombres et très préoccupantes. Mais je pense qu'il suffit de regarder certaines des oeuvres présentées ici aujourd'hui. C'est une façon intelligente d'attirer l'attention sur les sujets en Somalie d'une façon drôle et créatives qui attire votre attention, et je pense que cela fait passer le message."

Le caricaturiste vainqueur Alphonce Omondi a dessiné un Islamiste armé qui condamne la culture occidentale, le football et la musique. Le caricaturiste freelance avec le journal Nairobi Star a remporté 3 mille dollars américains en guise de premier prix.

Un des juges de la compétition parle du travail d'Omondi.

Paul Kelemba

Juge

"C'est un dessinateur dans les médias à Nairobi et il est très, très bon. Il a soumis 4 idées brillantes sur papier et nous, les juges, étions tout excités. Il semble avoir bien compris le truc, la situation, ce qui se passe en Somalie - la politique du truc, les problèmes de sécurité. Il a pratiquement tout regardé - ce qui se passe dans le pays et la situation à laquelle ces gens font face."

Ces caricatures montrent que, en dépit des difficultés endurées par de nombreux Somaliens, ces derniers n'ont pas perdu leur sens de l'humour.






[1] [2] [3]

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine demande le retrait immédiat des bateaux de pêche japonais des eaux des îles de Diaoyu
Le « Dragon » chinois descend vers 5 000 m de profondeur sous la mer
A la recherche des raisons expliquant le succès du PCC
Pas de conditions politiques préalables pour l'aide de la Chine à l'Afrique
Le "phénomène du PCC" enrichit l'histoire humaine (COMMENTAIRE)