Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>CultureMise à jour 02.06.2011 08h16
Chine : des spectacles et concerts trops coûteux

Depuis le début de l'année, le marché de la culture se porte bien en Chine malgré la flambée du prix des billets pour assister aux spectacles. Assister à un concert coûte parfois 3 fois plus cher sur la partie continentale de Chine qu'à Taïwan ou à Hong Kong.

Le ténor italien Andrea Bocelli est récemment venu chanter dans la capitale chinoise. Ceux qui voulaient assister au spectacle devaient débourser la bagatelle de 3 000 yuans alors qu'à Taïwan, le prix de la place la plus chère était de 2 000 yuans.

Dans tout concert, une part des bénéfices revient à l'artiste, à la production ou encore à la salle qui accueille l'événement.

Dans la partie continentale de Chine, les prix sont élevés car le secteur est encore balbutiant. Les salles de spectacles se livrent quant à elles à une véritable bataille pour offrir le plus gros cachet possible aux artistes. Dans le cas du concert de Faye Wong par exemple, 75% du prix du billet était reversé à la chanteuse.

Zhang Yiming

Directeur d'événements artistiques

"Le marché est beaucoup plus mature à Hong Kong. Les gens du coin ont l'habitude de voir des spectacles. Surtout si les artistes vivent ici. Dans ce cas, le coût de transport est immédiatement réduit. Et puis, les artistes font souvent plusieurs représentations. Plus ils font de représentations et moins elles coûtent cher. Ainsi le prix des billets est plus bas."

Outre le cachet des artistes, la hausse des frais de location du matériel et des salles fait grimper le prix des spectacles. A titre d'exemple, les frais de location du concert de Faye Wong à Guangzhou cette année s'élevaient à 400 000 yuans. A Hong kong, ceux-ci n'étaient que de 50 000 yuans.

Enfin,dans la partie continentale de Chine, près de 30% du prix des billets est offert aux dirigeants des sociétés. Cela est, bien entendu, rarement le cas à Taïwan ou à Hong Kong.

Li Xiaoyun

Organisateur d'événements

"Quand on a un événement culturel, on doit le vendre. Il y a beaucoup de gens qui veulent faire cadeau de billets à ceux qui réclament des billets gratuits. Ca devient trop coûteux pour les organisateurs d'événements."

Réduire le prix des billets pour qu'il redeviennent abordables pour le commun des mortels est devenu l'une des préoccupations de l'industrie chinoise du spectacle. Le défi reste cependant de taille : pour rivaliser avec Taïwan ou Hong Kong, les prix devraient devraient diminuer de près de 60%.

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Wen Jiabao participe à un entraînement de basketball et appelle à développer les activités physiques pour les enfants
Roland-Garros 2011 : Li Na qualifiée pour les quarts de finale entre dans l'histoire du tennis chinois
La Chine doit renforcer son nouveau mix énergetique
Quelles leçons la Chine peut-elle tirer du succès d'Apple ?
La Chine le Japon et la Corée du Sud progressent lentement vers un accord de libre-échange