frenchChine|Economie|International|Afrique|Culture|Vie Sociale|Sport|Sci-Edu|Tourisme|Environnement

Les rencontres de photographes d'Arles ouvrent leurs portes à Beijing

27.04.2011 10h47     Source: le Quotidien du Peuple en ligne

En juillet 1988, la 19e édition du festival international de photographie – la rencontre d'Arles 1988 a dédié une exposition de grande envergure sur le thème de la Chine. C'était la première fois que la photographie chinoise montait sur la scène de ce festival international de photographie. L'activité a attiré l'intérêt du grand public et des médias français, dont « Libération » et « le Monde », qui ont tous couvert l'événement.

Une vingtaine d'années après, à l'occasion du festival croisements sino-français 2011, les photographes chinois participant au festival d'Arles 1988 se sont réunis à Beijing lors du 2e festival Caochangdi PhotoSpring – Arles à Beijing, qui se tient dans le quartier d'art de Caochangdi et dans le quartier d'art 798 à Beijing entre le 23 avril et le 31 mai. A l'occasion, une partie des œuvres de ces photographes chinois exposées à Arles en 1988ont été dévoilées dans la salle d'exposition du quartier d'art de Caochangdi, qui nous permet de découvrir la Chine dans les années 40, 50 et 60 sous l'objectif de ces photographes chinois.

En quarante années d'existence en France, les Rencontres d'Arles ont révélé les plus grands photographes contemporains français et internationaux (Nan Goldin, Martin Parr, Duane Michals) et célébré leurs maîtres (Willy Ronis, Henri Cartier Bresson).

La première édition du festival Caochangdi PhotoSpring s'est ouverte en 2010 à Beijing sur un succès avec quelque 30 000 visiteurs. Ce tout jeune festival a reçu un accueil des plus chaleureux, tant en Chine qu'à l'étranger.

Cette année, les galeries partenaires présenteront une programmation entièrement dédiée à la photographie chinoise et internationale, ainsi que les œuvres des lauréats du Prix Découverte d'Arles et du Three Shadows Photography Award.