Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>CultureMise à jour 23.02.2011 17h10
Une chanteuse primée raconte son histoire

La chanteuse tibétaine de Chine Yungchen Lhamo a reçu un Grammy Award cette année. Dans une interview récente, Lhamo raconte son histoire et sa carrière.

L'album primé aux Grammy s'intitule "Miho : Journey to the Mountain". Il a été créé en 2010 par Paul Winter, qui a déjà plusieurs Grammys à son actif. Yungchen Lhamo y participait en tant que vocaliste.

Yungchen Lhamo

Chanteuse

"Je me souviens de l'enregistrement de la dernière chanson de l'album 'Morning Sunrise'. Il était 6 heures du matin et un rayon de soleil a traversé la pièce. Puis le hall a été entièrement inondé de lumière. J'ai vu des gens de l'auditoire en pleurer de joie."

Gagner un Grammy était totalement inespéré pour la jeune chanteuse.

Yungchen Lhamo

Chanteuse

"Au moment où j'ai entendu mon nom j'étais très excitée. Mais quand je suis montée sur scène j'ai réussi à me calmer et à me dire : ce n'est pas ton prix c'est celui de toute l'équipe."

Lhamo explique que son succès a beaucoup à voir avec l'endroit d'où elle vient.

Yungchen Lhamo

Chanteuse

"La Chine, ma mère patrie, m'a fait le plus beau des cadeaux. J'ai accumulé grâce à elle des expériences, bonnes et mauvaises qui ont fait de moi la personne que je suis aujourd'hui."

Lhamo était bergère depuis ses 13 ans. Elle a ensuite eu la chance d'entrer à l'université avant de suivre une carrière dans la chanson. En 1989, Yungchen Lhamo a émergé comme l'une des meilleures artistes du Tibet de Chine.

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Hu Jintao et Wen Jiabao ordonnent aux autorités concernées de faire tout leur possible pour assurer la sécurité des Chinois en Libye
La Chine va renforcer la prévention des maladies infectieuses durant le printemps et l'été
En fin de compte, qui menace vraiment qui ?
Réactions des différents pays, face à la position de la Chine, en tant que 2e économie mondiale
La responsabilité ne pèse pas sur la Chine...
Les risques qui menacent la Chine sont à prendre au sérieux
Le nouveau statut de deuxième puissance économique mondiale doit inciter la Chine à la prudence