Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>CultureMise à jour 12.02.2011 09h20
Gabon: le projet de création de l'Institut Confucius doit se réaliser, selon Pr Fidèle Pierre Nze Nguema de l'UOB

L'ancien recteur de l'université Omar Bongo (UOB) de Libreville, le professeur Fidèle Pierre Nze Nguema, au cours d'une interview accordée mercredi à Xinhua, a déclaré que l'Institut Confucius doit se réaliser au Gabon.

"Ce projet me préoccupe encore j'avoue que j'ai gardé ça jalousement avec nos amis chinois", a déclaré Pr Fidèle Pierre Nze Nguema, "le dialogue est ouvert sur la mise en place de cette institut à l'UOB, je discute de ce projet avec le nouveau recteur actuel sur ce point."

"Nous avons placé ce projet chez les parlementaires gabonais, nous avons pensé qu'il était aussi nécessaire d'en parler avec eux ", a-t-il affirmé.

"L'actuelle ambassadrice de Chine au Gabon est saisie de ce projet, elle nous a promis faire une visite de courtoisie à l'UOB et nous allons à cette occasion revoir les aspects qui nous permettraient vite dans la mise en place de ce dossier", a-t-il ajouté.

"Nous avons travaillé pendant 3 ans avec l'ancien ambassadeur de Chine au Gabon de l'époque, nous avons aussi eu l'occasion d'aller en Chine où nous avons ouvert des perspectives à nos amis chinois", a-t-il poursuivi.

"Nos amis chinois estiment que nous pouvons compter sur eux, ils vont nous aider à moderniser l'université gabonaise et de se familiariser avec le mandarin", a estimé l'universitaire gabonais.

Pour le Pr Nze Nguema, "le Gabon et la Chine entretiennent des relations que nous souhaitons les plus avantageuses et c'est à ce titre là que le projet doit obligatoirement s'implanter au Gabon".

"Les relations entre la Chine et le Gabon est un héritage politique, culturel, je peux dire qu'ils sont désormais les premiers partenaires économiques du Gabon, on les retrouvent dans tous les secteurs", a-t-il conclu.

Pr Fidèle Pierre Nze Nguema, ancien recteur de l'UOB, actuel recteur honoraire, est directeur de la chaire UNESCO (Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture) en Sciences sociales à l'université Omar Bongo de Libreville.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine prolonge l'arrêt des droits d'exploitation du charbon pour prévenir la sur-exploitation
Chine : lancement de sites internet de dénonciation pour supprimer la corruption dans le système judiciaire
Les microblogs sont un moyen, pas une fin en soi
Le développement pacifique, le meilleur choix pour la Chine et le monde
L'«image de la Chine » fait l'objet de discussions lors du Forum de Davos
Les 10 raisons pour lesquelles les Etats-Unis diabolisent la Chine
Quand la « Mère Patrie » en vient à friser l'incident diplomatique...