Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>CultureMise à jour 09.02.2011 08h48
Xiaobeilu, un quartier Africain à Guangzhou

Ces dernières années, Guangzhou, métropole internationale du sud de la Chine, attire de plus en plus d'étrangers désireux de s'y installer.Parmi eux, beaucoup d'Africains. Les journalistes de CCTV-F sont allés à leur rencontre, dans un quartier qu'ils sont nombreux à fréquenter.

Plus de 500 boutiques, des produits chinois à n'en plus finir, allant du vêtement à l'électroménager...On est à Xiaobeilu, l'un des quartiers commerciaux les plus populaires pour les commerçants africains.

M. Li Zhigang est professeur à l'Université Sun Yatsen et chercheur sur l'évolution de la ville. C'est lui qui nous guide à travers les rues de Xiaobeilu.

Li Zhigang

Professeur

Université Sun Yatsen

"La ville de Guangzhou se trouve dans la plus grande région de production industrielle de la Chine.

Depuis 1997, alors que la crise financière frappait l'Asie, beaucoup d'hommes d'affaires étrangers ont quitté les pays et régions d'Asie , comme le Japon et Hongkong, pour Guangzhou, en quête de nouvelles opportunités commerciales. Au début, il y avait surtout des commerçant d'Afrique de l'ouest, notamment du Mali et du Nigéria. Mais à présent, on y retrouve tous les pays d'Afrique. A Xiaobeilu, on vend un peu de tout. C'est le grand bazar idéal pour le commerce sino-africain."

Depuis 2009, la Chine est le plus grand partenaire commercial de l'Afrique. Et pour les commerçants du quartier, le moment est propice aux affaires.

M.Xiong

Commerçant chinois

"J'ai ouvert ma boutique ici il y a 2 ans. J'ai beaucoup de clients africains. Bien sûr, le rendement est beaucoup plus intéressant qu'avant, et puis c'est dans l'intérêt de tous."

Beaucoup d'Africains louent un appartement dans le quartier même. Certains ont leur propre société d'import-export, des cafés ou des salons de coiffure.

Li Zhigang

Professeur

Université Sun Yatsen

"Ils se regroupent en communauté, en association, selon leur nationalité, et choisissent leur "président". Ce président doit bien connaître la ville et les affaires. La communauté est chargée de transmettre les informations, intervenir en cas de nécessité et organiser les fêtes religieuses ou civiles du pays. Autrement dit, elle aide la communauté à mieux vivre à Guangzhou".

La communication et les différences culturelles posent parfois des obstacles, mais ils sont vite surmontés par la volonté des uns et des autres de mieux se comprendre.

Osei-Wusu Brenya Atta

Président de la communauté ghanéenne à Guangzhou

"Nous avons encore besoin de comprendre la langue chinoise, et d'approfondir la communication avec le peuple local, pour leur faire savoir ce que nous faisons ici, savoir nos difficultés. Et l'amitié entre nos deux parties pourra persister."

Les autorités locales ont aussi déployé des efforts pour faciliter les démarches administratives des commerçants en différentes langues,pour justement leur faciliter les procédures d'obtention des documents nécessaires à leur séjour en Chine.

Aujourd'hui,on estime que plus de 100 mille Africains vivent ou sont de passage à Guangzhou. Certains craignent que le quartier ne se transforme en "ghetto". Mais les experts sont plus optimistes.

Li Zhigang

Professeur

Université Sun Yatsen

"Le ''ghetto'' existe dans les pays développés, comme les Etats-Unis, où le secteur tertiaire joue un rôle essentiel. Les immigrés ont généralement du mal à mener leurs affaires à bien. A l'opposé, l'économie chinoise est basée sur les activités de production. C'est différent. En plus, en Chine, le centre-ville est depuis toujours la zone la plus prospère de la ville. C'est là que se nouent les meilleures affaires. "

Depuis 2003, le nombre d'Africains à Guangzhou a augmenté de 30% sur une base annuelle régulière. Le volume des affaires entre la ville et les pays africains en 2010 a augmenté de 22% par rapport à 2009. Une partie importante de ces échanges est passé par Xiaobeilu.


[1] [2]

Source: CCTV

Commentaire
Il est évident que si des ressortissants africains entreprennent un si long voyage pour ve...
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les foires de la fête du Printemps de Chine
La Chine souhaite la réussite de la réunion préliminaire aux pourparlers militaires entre la RPDC et la République de Corée
L'«image de la Chine » fait l'objet de discussions lors du Forum de Davos
Les 10 raisons pour lesquelles les Etats-Unis diabolisent la Chine
Quand la « Mère Patrie » en vient à friser l'incident diplomatique...
Le rôle de la Chine dans le monde
Face aux problèmes de circulation, Guangzhou met la pédale douce