Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>CultureMise à jour 01.02.2011 08h33
Les vieilles marques chinoises visent le marché de la fête du Printemps
Le 30 janvier, un cuisinier du restaurant Quanjude de Beijing découpe un canard laqué en tranches.

À l'approche de la fête du Printemps de l'année du lapin, les vieilles marques chinoises saisissent cette opportunité pour présenter leur culture et leur charme d'aujourd'hui. « La petite foire » du restaurant Quanjude, « la foire culturelle du thé pour la fête du Printemps » de la maison de thé Wuyutai, la gratuité pour les membres âgés du Parti communiste chinois lancée par le Studio photographique de Chine (China Photo Studio), ainsi les activités du salon de coiffure Silian (Silian Meifa) rendent le marché de consommation pour la fête plus prospère.


[1] [2] [3] [4] [5]

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les dirigeants chinois rendent visite à des responsables retraités avant la Fête du Printemps
Les discours du président Hu durant sa visite aux Etats-Unis publiés en 5 langues minoritaires
L'«image de la Chine » fait l'objet de discussions lors du Forum de Davos
Les 10 raisons pour lesquelles les Etats-Unis diabolisent la Chine
Quand la « Mère Patrie » en vient à friser l'incident diplomatique...
Le rôle de la Chine dans le monde
Face aux problèmes de circulation, Guangzhou met la pédale douce