Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>CultureMise à jour 11.01.2011 08h23
Le gouvernement chinois ordonne la suspension du téléchargement de certaines chansons non licenciées

Le ministère chinois de la Culture a ordonné aux sites Internet musicaux du pays de cesser de fournir les services de diffusion et de téléchargement des chansons non licenciées par les autorités.

Dans une déclaration publiée lundi, le ministère n'a mentionné aucun détail concernant le nombre et la liste des sites Internet frappés par cette mesure. Il a cependant cité une centaine de chansons sans autorisation formelle sur le marché chinois, dont "Cold Wind Blows" de Eminem, "Push that knot away" de KT Tunstall et "Grenade" de Bruno Mars.

D'après le communiqué, les moteurs de recherche et les sites Internet de divertissements chinois ont été appelés à examiner et suspendre immédiatement les services liés aux chansons susmentionnées d'ici le 28 février.

"Les services de diffusion et de téléchargement de ces chansons sur Internet risquent d'enfreindre les droits d'auteur et de perturber sérieusement l'ordre du marché musical sur Internet dans le pays", indique le communiqué.

Le ministère a déclaré qu'il était obligatoire d'obtenir une licence gouvernementale pour fournir des services musicaux sur Internet et que les produits musicaux importés devaient également être approuvés par le ministère avant leur entrée sur marché.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Rencontre entre les chefs de la défense chinoise et américaine
La Chine a réalisé son objectif quinquennal en matière d'économie d'énergie
Comment les Français imaginent la Chine ?
Les excédents commerciaux de la Chine sont gonflés par des méthodes d'évaluation obsolètes
Une décennie de défis en perspective pour la Chine
Une Chine qui monte en puissance suscitera plus de critiques
Comment vendre l'image d'un Dragon amical ?