Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>CultureMise à jour 28.12.2010 10h47
Une nouvelle vie pour 2 marques chinoises historiques

2 des marques les plus réputées de Chine ont ouverts leurs propres galeries. La première n'est autre que Wang Zhihe, le producteur de fromage de soja ; l'autre est Wang Mazi, la célèbre marque de ciseaux. Le second souffle de ces 2 entreprises historiques devrait permettre de transmettre l'ambition de leurs fondateurs à une nouvelle génération.

On avait perdu l'habitude de l'entendre. Voilà le grincement de la meule à aiguiser les couteaux et les ciseaux. Une visite dans la nouvelle gallerie de la fameuse marque de ciseaux Wang Mazi devrait vous permettre de refaire surgir les souvenirs d'il y a trois ou quatres décennies. Si vous avez besoin de faire aiguiser vos ciseaux, vous êtes les bienvenus également. 5 yuans vous seront demandés pour chaque paire. Démonstration en direct et collections de ciseaux anciens et de photos, Wang Mazi n'a pas ménagé ses efforts pour exploiter la longue histoire de la marque, qui remonte à la fin de la dynastie Ming, il y 400 ans.

Autre gallerie à ouvrir ses portes : celle de la marque de fromage de soja, Wang Zhihe, un amuse-gueule toujours populaire à l'heure du dîner. Au début de la dynastie des Qing, il y a plus de 300 ans, Wang Zhihe, originaire de la province de l'Anhui, migre à Beijing pour participer à l'examen national. Il échoue à l'examen mais invente par accident la recette du fromage de soja qui le rendra célèbre en ouvrant la boîte où il conservait son tofu à l'aide de sel et d'épices.

[1] [2] [3]

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Huit touristes américains tués dans un accident de la route en Egypte
La Chine appelle au dialogue sur le dossier de la Péninsule coréenne
Comment vendre l'image d'un Dragon amical ?
Les mesures de règlement des embouteillages à Paris méritent d'être étudiées par Beijing
Interaction active entre la Chine et le monde
Ne pas céder l'Afrique à la Chine est une logique perverse
Pourquoi le « Made in China » est plus cher