Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>CultureMise à jour 24.12.2010 15h24
Des universitaires s'opposent au projet de construction dune 'église chrétienne dans la ville natale de Confucius

Dix universitaires ont signé et publié une lettre sur Internet dans laquelle ils s'opposent au projet de construction d'une église chrétienne de style gothique dans la ville natale de Confucius. Ils soutiennent que le projet pourrait déclencher des conflits religieux et culturels.

L'église de la Sainte Trinité sera construite dans le village de Yuzhuang à Qufu, dans la province de Shandong, à 3 kilomètres du Temple de Confucius, avait rapporté plus tôt l'Agence de presse Xinhua.

L'église pourra accueillir 3 000 personnes et fera 41,7 mètres de haut. Un centre d'échanges pour le christianisme et le confucianisme sera également construit.

L'église existante, utilisée pour les 10 000 chrétiens de Qufu, est un bâtiment de fortune, a dit Feng Zongjie, directeur du Comité Municipal de Qufu du Mouvement patriotique des églises protestantes de la trinité en Chine, dont les propos ont été rapportés par l'article.

Un fonctionnaire du nom de Li, du bureau local des affaires religieuses et culturelles a dit aux Global Times que le gouvernement central a approuvé le projet, et une cérémonie de pose de la première pierre s'est même tenue en juillet.

Dans la lettre publiée mercredi, les universitaires ont dit que le gouvernement devrait protéger l'orthodoxie de Confucius, et imposer des restrictions aux autres religions dans la ville.

« Nous pensons que Confucius est accueillant et n'aura pas de conflits avec d'autres religions. Mais nous ne pouvons pas garantir que toutes les autres religions n'auront pas de conflit entre elles-mêmes », a indiqué la lettre.

La lettre a proposé que le projet soit arrêté, ou déplacé à 25 kilomètres à partir du Temple de Confucius.

Chen Ming, un des universitaires en question et directeur du centre de recherches sur le confucianisme à l'Université Normale de la Capitale de Beijing, a dit au Global Times qu'il souhaitait que le gouvernement reconnaisse l'aspect religieux du confucianisme.

Zhang Yiwu, un directeur adjoint du Centre Culturel de Recherches sur les Ressources à l'Université de Beijing, soutient l'idée. « Ce n'est pas correct de citer un conflit culturel comme raison pour rejeter l'église ».

Zhou Chi, un chrétien de Shanghai, juge que l'église devrait être construite à condition qu'elle ne soit utilisée seulement que pour des activités chrétiennes.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Je suis entièrement d'accord qu'on doit préserver notre tradition: l'occident par divers m...
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine appelle au dialogue sur le dossier de la Péninsule coréenne
La Chine rejette les critiques du Vatican sur ses affaires religieuses
Comment vendre l'image d'un Dragon amical ?
Les mesures de règlement des embouteillages à Paris méritent d'être étudiées par Beijing
Interaction active entre la Chine et le monde
Ne pas céder l'Afrique à la Chine est une logique perverse
Pourquoi le « Made in China » est plus cher