100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>CultureMise à jour 16.11.2010 10h55
Les réflexions de Jacques Chirac sur une « grande culture »

La Chine et la France peuvent jouir d'« une relation spéciale » basée sur le fait que les deux pays peuvent tous les deux se targuer d'avoir « une civilisation ancienne et une grande culture », a déclaré l'ancien Président français Jacques Chirac.

Pendant le week-end, Jacques Chirac a voyagé de Shanghai à Hong Kong à l'occasion de la publication de la version en langue chinoise du premier tome de ses mémoires.

« Pour développer ces relations spéciales (entre la Chine et la France), il faut développer une connaissance profonde ou tout au moins un grand intérêt dans la culture de l'autre pays », a écrit Jacques Chirac dans un entretien écrit exclusif.

Le voyage de l'ancien président en Chine s'est déroulé de manière discrète, ayant exprimé le souhait de n'exercer aucune influence politique ni de commenter les affaires courantes.

Ses mémoires, « Chaque pas doit être un but » sont apparus pour la première fois sur les rayonnages l'année dernière, à peu près à la même époque.

L'ancien président, âgé de 77 ans, a déclaré que l'un des instants dont il a été le plus fier et qu'il a partagé avec ses lecteurs a été sa rencontre avec l'ancien dirigeant de la Chine Deng Xiaoping.

« J'ai été particulièrement impressionné de ma rencontre avec Deng Xiaoping. Nous avons voyagé ensemble dans le Sud de la France, en Provence, où il s'est montré être une personne très chaleureuse et cordiale. Il a accompli un travail fantastique en ouvrant la Chine sur le monde ».

Le Président Chirac a également confié qu'il écrirait peut-être plus tard sur « Comment j'en suis venu à apprécier l'histoire et la civilisation de la Chine, en particulier après que j'aie visité la Chine et les sites archéologiques de Xi'an pour la première fois ».

En tant que Président de la France, Jacques Chirac s'est rendu pour la première fois en Chine en 1997, mais avant cela, il y était déjà allé deux fois, en 1978 et en 1991.

« J'ai une attirance particulière pour les cultures de l'Asie, pour leur subtilité et leur intelligence. C'est très différent de notre état d'esprit français, cartésien. Les cultures de l'Asie tirent en grande partie leurs origines des grands philosophes chinois qui ont vécu cinq siècles avant notre ère. C'est cela qui a déclenché ma passion pour la culture chinoise », a dit Jacques Chirac.

L'ancien président a aussi rencontré le Président Hu Jintao un peu plus tôt ce mois à Paris, quand le Président chinois a effectué une visite d'Etat en France et signé des contrats qui, d'après le gouvernement français, sont « de loin les plus importants jamais signés, que ce soit lors de visites de dirigeants chinois en Europe ou de visites de dirigeants européens en Chine ».

La présidence de 12 ans de Jacques Chirac constituera le sujet principal du second volume de ses mémoires, qui évoquera aussi en détail ses relations avec l'actuel Président de la France, Nicolas Sarkozy.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Deux Europes dans la crise de la protection sociale
Chine : les recettes fiscales d'octobre en hausse de 14,8% en glissement annuel
Sarkozy forme un nouveau gouvernement en préparation de la présidentielle (ANLAYSE)
Ce que cherche à obtenir Nicolas Sarkozy en France et dans le monde
Le sourire de Barack Obama à l'Inde est-il juste de pure forme ?
La Chine doit garder la tête froide au sujet de sa 3ème place au FMI
La Chine et la réalité : choses vues et entendues par un journaliste chinois en Europe