100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>CultureMise à jour 19.05.2010 15h08
Découverte de nouveaux guerriers en terre cuite près de Xi'an

Des archéologues chinois on exhumé environ 120 nouvelles statues lors de leur dernière campagne de fouilles sur le site des guerriers en terre cuite qui entoure le tombeau du premier Empereur de Chine dans la Province du Shaanxi.

La plupart des guerriers nouvellement découverts étaient brisés lorsqu'ils ont été exhumés de la Fosse No1 dans le Comté de Lintong, à 35 km à l'Est de Xi'an, capitale du Shaanxi, où les fouilles ont commencé le 13 juin de l'année dernière, a déclaré Xu Weihong, directeur de l'équipe de fouilles.

M. Xu a déclaré qu'il était encore difficile de dire combien de statues il y avait exactement.

La Fosse No1 est la première et la plus grande des trois fosses du site. C'est malheureusement aussi celle qui a le plus souffert, aussi les archéologues n'entretiennent-ils pas beaucoup d'espoir dans les fouilles.

« C'est une agréable surprise d'en trouver certains peints avec du rose, du rouge, du blanc, du gris ou du mauve », a-t-il dit.

Xu Weihong et ses collègues ont utilisé des produits chimiques spéciaux pour préserver les couleurs originales des statues, et après avoir pris des photographies, ils les ont emballées dans du film plastique pour les protéger.

Des statues richement colorées avaient déjà été exhumées du mausolée de Qin Shihuang, le premier Empereur de la Chine unifiée, lors des deux premières fouilles, mais dès leur exposition à l'air, les statues ont commencé à perdre leur lustre et à virer à un gris oxydé.

Afin de mieux protéger les guerriers et chevaux de terre exhumés, et les couleurs qu'ils portent, le Musée a coopéré avec des archéologues et techniciens allemands pendant plus de dix ans et ont réussi à mettre au point des « technologies de conservation très efficaces ».

« Nous avons également trouvé 12 chevaux de terre, ainsi qu'un certain nombre d'autres vestiges comme des armes en bronze, des chariots en bois, des tambours et des anneaux de bois dans la fosse », a précisé M. Xu.

Les fouilles ont également mis en évidence que la fosse contenait sept couches et avait été incendiée, les archéologues ayant trouvé des traces de brûlure sur les guerriers en terre cuite et sur les murs de la fosse.

Les statues nouvellement découvertes mesurent entre 1,8 et 2 mètres de haut, un mystère que les archéologues essaient encore de comprendre.

« Nous ne sommes pas sûrs si les gens qui vivaient sous la Dynastie des Qin (221-206 av JC) étaient réellement aussi grands ou si les artisans ont exagéré leur taille », dit Xu Weiping.

Un officier était également debout dans la fouille. A part sa tête brisée, cette statue est une des mieux conservées de cette fouille, a-t-il dit.

En plus des guerriers en terre cuite, les archéologues ont également trouvé des tas de charbon de bois, dont ils pensent que c'était, à l'époque, des céréales, a précisé Zhang Tianzhu, directeur adjoint de l'équipe de fouille.

Sur les deux chariots, les archéologues ont trouvé trois « malettes » faites d'une étoffe similaire à de la soie. Un tissu similaire a été retrouvé sur le tambour, a dit M. Xu.

« Cela nous fournit des indices importants pour des recherches futures sur les textiles et l'industrie sous la Dynastie des Qin ».

La Fosse No 1 contiendrait environ 6 000 guerriers de terre cuite de grandeur nature, dont plus de 1 000 ont été trouvés lors des fouilles précédentes.

D'après les experts, l'Empereur espérait que cette armée l'aiderait à gouverner dans l'au-delà.

L'armée en terre cuite a été découverte en 1974 par des paysans qui creusaient un puits.

La première campagne de fouilles réelle sur le site a duré six ans, de 1978 à 1984, et donné 1 087 statues. Une seconde campagne de fouilles en 1985 a duré un an mais a dû s'arrêter pour des raisons techniques.

L'armée en terre cuite, inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO en décembre 1987, a fait de la ville de Xi'an un des sites touristiques majeurs de Chine.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Un avion de ligne s'est écrasé en Afghanistan avec 43 personnes à bord
Coopération entre une entreprise privée chinoise et l'EDHEC
La réévaluation du Yuan pourrait être mise en veilleuse
La Chine doit redoubler de vigilance vis-à-vis de l' « effet papillon » de la crise d'endettement de la Grèce
Le cinéma chinois doit aider les spectateurs étrangers à « renouveler » leur impression sur la Chine
France : la classe moyenne s'inquiète de plus en plus de la baisse de son niveau de vie
Pourquoi la France pense-t-elle interdire aux femmes de porter le « voile intégral » en public ?