100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>CultureMise à jour 03.04.2010 10h30
Les enterrements célestes tibétain

L'enterrement céleste est une forme d'enterrement pratiqué pendant plus de 1 000 années. Les praticiens célestes donnent un corps mort aux vautours, appelés "aigles saints". La nouvelle loi est conçue par respect et pour protéger la culture tibétaine.

Les Praticiens se sont remis au gouvernement pour que des règlements plus stricts protègent les vautours et la coutume. Ces dernières années, quelques vautours sont morts après avoir mangé des corps infectés ou malades.

Avec les nouveaux règlements, de tels corps ne seront pas autorisés à un enterrement céleste. Seulement les parents et les amis des décédés pourront assister à de tels enterrements.

Les organismes et les gens sont interdits de conduire des activités qui dérangeront les vautours y compris de faire du bruit fort, employer des appâts chimiques ou de polluer les cours d'eau.

Le département d'affaires civiles a décompté 1.075 plateformes d'enterrement célestes et presque 100 Praticiens au Tibet.

Inchangé par les changements des enterrements au travers des autres parties de la nation, les Tibétains adhérent à leurs propres coutumes.

Dans la plupart des villes, l'incinération est devenue la norme, bien que la coutume des Han, la majorité de la population chinoise, ait par le passé enterré ses morts en des tombeaux.

Les règlements provisionnels, le troisième de la sorte depuis 1985, soulignent que les enterrements célestes sont une coutume tibétaine strictement protégés par la loi.

[1] [2] [3] [4] [5] [6] [7] [8] [9]

Source: Show China.org

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine appelle à une coopération antiterroriste suite aux attentats en Russie
Chine : avertissements "ignorés" avant l'inondation d'une mine de charbon au Shanxi
L'Europe fait face à de multiples difficultés pour sortir de la crise
Google a–t-il vraiment quitté la Chine ?
Visite aux Etats-Unis de Nicolas Sarkozy : une occasion pour démontrer des relations de « proches alliés »
Les entreprises chinoises ont un long chemin à parcourir avant de pouvoir être internationalisées
La visite du Président Sarkozy aux Etats-Unis est considérée comme une bonne occasion de rétablir son image