100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>CultureMise à jour 23.02.2010 13h09
Champs Elysées et Fontainebleau : ils ont chacun un beau nom

Pour ce qui est de la dénomination, les Chinois font preuve d'une grande subtilité et d'une grande délicatesse dans le choix des mots en tenant compte du sens expressif, significatif et idéal et de la valeur raffinée, vitale et sentimentale. Dans la traduction d'un nom étranger, en aucun cas ils n'agissent à l'aveuglette en se limitant au sens propre du nom. Par exemple pour le nom d'un film, le film « Léon » a été littéralement traduit en « Un tueur pas tellement impitoyable » alors que « Lolita » est devenu en chinois « Mai-Décembre-romance » et on ne sait pas si cette manière de traduire peut-elle aider les spectateurs à mieux comprendre le film en question.

La traduction d'un nom est-elle aussi importante ? En 1927, Coca-Cola a été produit et vendu pour la première fois à Shanghai et au début son nom son traduit en chinois était "蝌蝌啃蜡" qui veut dire qu'après avoir été séché, le têtard est utilisé pour la confection d'un médicament traditionnel chinois. Une telle boisson est-elle consommable ? C'est ce que se demandent les gens qui par précaution n'en achètent pas …… et c'était le débâcle de la vente du Coca-Cola sur le marché chinois. Quelques années plus tard, c'est-à-dire vers les années trente du siècle dernier, pour redresser la situation défavorable, la compagnie Coca-Cola a lancé une campagne de collecte de noms sur la presse en promettant une récompense de 350 livres sterling à celui qui pourra donner la meilleure traduction en chinois de Coca-Cola. Le professeur shanghaien Jiang Yi, qui était à ce moment-là en Angleterre, a réussi à vaincre tous ses concurrents avec les quatre mots chinois "可口可乐" et la prime lui a été accordée.

"可口可乐" a été toujours considéré par le milieu de la publicité comme la meilleure traduction en chinois du nom d'une grande marque internationale, car non seulement elle conserve la transcription phonétique du nom anglais de la marque, mais en plus elle se dote d'un sens allégorique plus précis et plus profond. On a qu'à réfléchir au sens de "可口可乐" qui signifie qu' « on a qu'à boire cette boisson délicieuse pour avoir une sensation agréable, pour se sentir à l'aise et pour ressentir une grande joie ». Une boisson avec un nom tellement exquis et merveilleux, comment ne peut-elle pas avoir une force de séduction et d'attirance à laquelle peu de gens ne pourraient succomber à la tentation ! Et c'est la raison pour laquelle la vente de Coca-Cola est désormais très bonne et très facile en Chine et la compagnie empoche de gros profits.

Pour ce qui est de la dénomination, les Chinois font preuve d'une grande subtilité et d'une grande délicatesse dans le choix des mots en tenant compte du sens expressif, significatif et idéal et de la valeur raffinée, vitale et sentimentale. Dans la traduction d'un nom étranger, en aucun cas ils n'agissent à l'aveuglette en se limitant au sens propre du nom. Par exemple pour le nom d'un film, le film « Léon » a été littéralement traduit en « Un tueur pas tellement impitoyable » alors que « Lolita » est devenu en chinois « Mai-Décembre-romance » et on ne sait pas si cette manière de traduire peut-elle aider les spectateurs à mieux comprendre le film en question.

Quant aux noms de certaines villes de pays étrangers, parfois leur parfaite traduction aide les Chinois à retenir leur nom dans la mémoire. Le nom de la ville italienne Florence est traduit en chinois en "佛罗伦萨", alors qu'elle a un autre nom en chinois plus poétique, plus coloré, plus romantique et plus conforme à sa nature de ville ancienne "翡冷翠" qui a été traduit par le célèbre poète chinois Xu Zhimo (1897 - 1931) qui a écrit l'article « Une nuit à 翡冷翠 ». Par la suite, l'écrivain Xu Lu a écrit le livre « Le léger crépuscule à 翡冷翠 » et le peintre Huang Yongyu a réalisé son œuvre picturale portant le nom de « Voyage le long de la Seine jusqu'à 翡冷翠 » et c'était toujours sous l'inspiration du nom poétique donné par Xu Zhimo à la ville de Florence.

Le nom en chinois "香榭丽舍" a été donné par le célèbre peintre chinois Xu Beihong (1895 – 1953 ) à la très connue avenue des Champs Elysées lorsqu'il faisait ses études supérieures en France. La traduction en chinois de cette avenue mondialement connue revêt à la fois le charme et la grâce de la Chine antique et un goût romantique de l'Occident. Le mot "榭" est le belvédère d'où la vue s'étend au loin d'un pavillon construit sur eau d'un jardin à la chinoise, une partie de la terrasse est appuyée sur la rive, tandis que l'autre partie est prolongée jusque dans l'eau. Dans le passé, les Champs Elysées ont été une grande terrasse inondée d'eau et aujourd'hui, ils sont devenus une immense plate-forme de contemplation d'où les visiteurs se laissent captiver au point d'oublier tout dans le monde. Les rues environnantes d'où se répondent l'odeur agréable du café, du parfum et des gâteaux font que l'endroit devient un vrai "香榭" (belvédère odorant et parfumé), alors que les constructions de style élégant et raffiné d'architecture Osman qui se dressent aux deux côtés de l'avenue peuvent être vraiment considérées comme des "丽舍" (belle demeure).

Si vous êtes déjà émerveillé et enchanté les noms en chinois "翡冷翠" (Florence) et "香榭丽舍" (Champs Elysées), alors "枫丹白露" doit alors accentuer votre émerveillement et votre enchantement, car c'est la traduction vraiment merveilleuse et formidable et chinois du nom de Fontainebleau, chef-lieu de l'arrondissement de Seine-et-Marne, lequel traduit en chinois signifie « Merveilleuse eau de source ». Xu Zhimo l'a traduit en chinois en "芳丹薄露", mais la traduction "枫丹白露" de Zhu Ziqing (1898—1948年),poète et prosateur chinois, est meilleure, car ceux qui entendent ou lisent ce nom en chinois de Fontainebleau ne peuvent s'empêcher de se perdre dans des rêveries et de laisser vagabonder leur imagination : Branches de saules se balançant doucement au gré de la brise ; Légère couche de rosée automnale ; Changement des saisons ; Temps précieux et éternel …… Quant à ce nom, on ne peut le décrire qu'avec un seul mot – esthétique.

Par Fang Shaoyun

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine appelle les Etats-Unis à sauvegarder les relations bilatérales après la rencontre Obama-dalaï lama
Mise en service du BRT (Bus Rapid Transit) expérimental à Guangzhou
Fin d'un déficit qui a duré une dizaine d'années
2010: une année de danse avec le tigre
Tibet : Mieux vaut constater les faits que parler
Quelle définition doit-on donner au terme « touriste chinois » ?
« La Chine en Afrique : les difficultés du système mondial »