100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>CultureMise à jour 03.11.2009 13h03
Google admet avoir scanné des livres protégés par le droit d'auteur chinois

Des responsables de Google ont admis avoir scanné plus de 20 000 livres sous droits d'auteur chinois, a indiqué mardi le China Daily, quotidien chinois anglophone.

Le premier moteur de recherche mondial est entré en négociations avec l'organisme de surveillance chinois pour les droits d'auteur, pour le scannage d'ouvrages mis dans sa bibliothèque en ligne sans autorisation.

La société américaine a affirmé que les livres chinois qu'elle avait reproduit émanaient de bibliothèques américaines, et que certains d'entre eux étaient disponibles à l'usage public. Cependant, elle a également reconnu qu'au moins 20 000 livres étaient encore sous droits d'auteur, a rappelé le quotidien chinois, citant Zhang Hongbo, directeur adjoint de l'Association des droits d'auteur des oeuvres chinoises écrites.

Au début du mois, les responsables de l'association avaient révélé qu'au moins 18 000 livres de 570 auteurs chinois avaient été reproduits par Google, sans informer ni payer leurs auteurs.

Zhang Hongbo a déjà discuté d'un calendrier pour résoudre ce problème avec Erik Hartmann, directeur de Google Books pour l'Asie-Pacifique. Ce dernier remettra à l'association une liste complète des ouvrages chinois reproduits le 16 novembre.

M. Zhang a reconnu que seule la négociation pourrait résoudre ce problème, et qu'il voulait que Google accepte des sanctions et demande pardon aux auteurs concernés.

Une cinquantaine d'auteurs ont signé une lettre de protestation, demandant des excuses de Google et une compensation, ajoute le China Daily.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Plan de traitement de la grippe A (H1N1) pour les enfants par la médecine traditionnelle
Airbus ouvrira son premier centre de logistique en Chine
Les suicides successifs chez France Télécom donnent un avertissement à la Chine
Pourquoi la Chine qui fait constamment l'objet d'enquêtes antidumping continue-t-elle à faire de gros d'achats à l'étranger ?
Les trois grandes erreurs de l'Occident qui exige la 'réévaluation du RMB'
Un pas de plus vers l'égalité
Nicolas Sarkozy brandit "la Douce France" comme étendard de l'identité nationale