100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>CultureMise à jour 22.10.2009 10h32
Mieux préserver les ponts en arche de bois

Et nous terminons avec une spécificité architecturale exclusive des provinces chinoises du Zhejiang et du Fujian. Je veux bien sûr parler du pont en arche de bois. Au lieu de recourir à des matériaux communs comme la pierre et le béton, ces ponts sont uniquement contruits avec du bois. Récemment, la forme traditionnelle du pont en arche de bois a été inscrite dans la liste des ouvrages du patrimoine immatériel mondial qui nécessitent une protection urgente.

Huang Chuncai s'adonne à la confection d'une maquette d'un pont en arche de bois. Le pont miniature sera envoyé à Taiwan pour une exposition organisée le mois prochain. C'est la seconde fois que cette technique architecturale est présentée en dehors de son berceau, la province du Fujian. La première occasion était en février à Beijing.

Ces évènements sont d'un grand réconfort pour Huang Chuncai qui a craint durant des décennies que ce savoir-faire familial serait définitivement perdu. En fait, il n'a plus construit de ponts de ce genre depuis quarante ans.

Huang Chuncai

Bâtisseur de pont en arche de bois

"Je suis le seul de mes quatre frères à maîtriser cette technique. Mes plus jeunes frères étaient trop jeunes pour apprendre la technique. Quand ils ont atteint l'âge d'apprendre, il n'y avait plus de ponts à bâtir. Ils se sont donc tournés vers la charpenterie."

Au cours des dernières années, le gouvernement local a entrepris des mesures pour préserver cette technique traditionnelle. Trois ponts en arche de bois ont été bâtis et ceux qui ont été détruits par les flammes reconstruits. Huang Chuncai, aujourd'hui âgé de plus de 70 ans, a bien accueilli le regain d'intérêt pour la carrière. Son fils a hérité de son savoir-faire.

Mais il est encore trop tôt pour se réjouir de l'avenir de la technique. Au Fujian, une douzaine d'artisans seulement maîtrisent encore la technique.

Le mois dernier, l'Unesco a pris des mesures pour spécifier que le pont en arche de bois était un chef-d'oeuvre du patrimoine immatériel qui nécessitait des mesures urgentes de protection.

Qi Qingfu

Expert de la protection du patrimoine immatériel

"Son inscription à la liste de l'Unesco signifie que la technique appartient à toute l'humanité. Cela met également en avant l'urgence de notre tâche de protection de cet héritage."

Le gouvernement local a conçu un plan pour mieux préserver ce patrimoine immatériel. Il stipule qu'au cours des quatre prochaine années, le gouvernement local investirait plus de deux millions de yuans pour mieux préserver, diffuser, étudier et promouvoir cette technique.

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine intensifiera sa coopération financière avec l'ASEAN
Grippe A/H1N1: une seconde vague de contagions frappe la Chine
Foire du Livre de Francfort : la Chine et l'Occident à l'écoute de l'un l'autre
Faire fi de l'héritage de la guerre froide et aller de l'avant
Conviction et scepticisme sur l'IBED