100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>CultureMise à jour 27.09.2009 10h33
Des Chinois en Afrique invités à apprendre des dialectes locaux

Le directeur de l'Institut de Confucius à l'Université du Zimbabwe, M. Pedzisayi Mashiri, a invité la communauté chinoise à apprendre des dialectes locaux du Zimbabwe, s'ils veulent faire une percée dans leur commerce dans la localité.

Dans son interview accordée à Xinhua samedi le 24 septembre, au moment où la communauté chinoise célébrait le 60ème anniversaire de la fondation de la Chine Nouvelle, M. Mashiri a dit que des hommes d'affaires chinois devront apprendre des dialectes locaux pour pouvoir communiquer plus facilement avec des habitants locaux.

Bien que le niveau culturel soit relativement élevé au Zimbabwe, il y a des locaux qui ne savent parler que leur langage local. Même si des Chinois parlent l'anglais avec eux, la communication est très difficile dans certaines parties de ce pays.

"Je crois que pour renforcer la communication inter-culturelle, il convient que des Chinois vivant au Zimbabwe apprennent des dialectes locaux comme Shona et Ndevele", a dit M. Mashiri.

L'Institut de Confucius a été établi en 2007 pour faciliter l"apprentissage du chinois et fournit des cours aux personnes des milieux politiques et commerciaux.

"Maintenant, les relations entre la Chine et le Zimbabwe sont excellentes. De telles relations sont basées sur une longue histoire de collaboration dans divers domaines. Et elles sont renforcées davantage, du fait que nous recevons des bourses d'étude à nos étudiants aspirant à la maîtrise et au doctorat.

"A partir de 2007 jusqu'à présent, nous avons envoyé 7 étudiants de l'Université du Zimbabwe qui font des études au niveau de doctorat en ingénierie, en linguistique, en théâtre et en psychologie.

L'institut de Confucius à l'Université du Zimbabwe est le 85ème du genre dans le monde. Il a été conjointement établi par le Bureau du Conseil international de la langue chinoise et l'Université du Zimbabwe.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le président chinois avance une proposition en cinq points pour un monde plus sûr
Justine Henin de retour
La Chine est une vraie ami de l'Afrique et elle n'a jamais pensé à s'emparer de ses ressources naturelles
La rencontre Hu Jintao-Nicolas Sarkozy axée sur trois sujets importants
Les 60 ans de la Chine nouvelle vus par des chiffres