Le gouvernement chinois prend des mesures pour combattre l'inflation
100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>CultureMise à jour 25.09.2009 10h54
"J'ai inventé histoire d'amour de la princesse": Valéry Giscard d'Estaing

L'ancien président Valéry Giscard d'Estaing a démenti les spéculations mercredi sur son éventuelle liaison avec Lady Diana, en précisant que son roman qui raconte une histoire d'amour entre le leader français et la princesse britannique était une pure fiction.

Giscard a ajouté que les rumeurs sont survenues car on aurait découvert que l'héroïne de son roman, Princess Patricia de Cardiff, était calquée sur Diana.

L'ancien homme d'Etat n'a pas tardé à calmer les rumeurs, précisant que bien que Diana fût le sujet de l'inspiration pour "La princesse et le Président" son livre n'était pas une histoire vraie.

"J'ai inventé les faits, mais pas les lieux ou les intérieurs," a dit Giscard dans une interview au magazine Le Point avant la publication du nouveau numéro jeudi.

"C'est un roman où la princesse Diana est le personnage principal. J'ai essayé de la ramener à la vie comme elle l'était quand nous nous sommes rencontrés, a-t-il dit, se moquant des rumeurs en précisant qu'il revit une histoire d'amour passée.

"N'exagérons pas les choses. Je la connaissais un peu dans un climat de confiance, a-t-il dit. Toutefois, il a révélé que Diana elle-même lui avait donné l'idée de ce livre.

"Nous avons parlé des histoires d'amour entre les dirigeants des principaux pays et elle m'a dit: "Pourquoi n'écririez vous pas un livre sur moi? ", a dit l'ancien président.

En été 1997, les deux se sont rencontrés à nouveau et Diana lui a demandé comment allait son roman. "Six semaines plus tard, elle a connu une mort tragique (dans un accident de voiture à Paris). Je pensais que je lui ai fait une promesse et je devais continuer", a dit Giscard.

Le livre commence avec l'inscription: "Promesse tenue".

Giscard a regretté que les Français ne trouvent aucune utilité aux efforts fournis par les anciens présidents.

"Ils ont seulement le droit de publier des mémoires que personne ne lit. Je n'ai jamais accepté cela et comme le temps passe, je me sens plus libre", a-t-il dit au magazine Le Point.

Son roman devrait être publié le mois prochain, juste avant que son adversaire politique de longue date, Jacques Chirac, qui est également un ancien président français, ne publie son premier recueil de mémoires.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
va te faire sucer sale biatche
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Shanghai pleure les victimes de l'incendie meurtrier d'une tour résidentielle
La Chine salue la démarche positive du Soudan en faveur d'un référendum dans le sud
Quelle contribution les Chinois devront apporter au monde au 21ème siècle ?
Deux Europes dans la crise de la protection sociale
Sarkozy forme un nouveau gouvernement en préparation de la présidentielle (ANLAYSE)
Ce que cherche à obtenir Nicolas Sarkozy en France et dans le monde
Le sourire de Barack Obama à l'Inde est-il juste de pure forme ?