100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>CultureMise à jour 16.09.2009 13h38
Projet de reconstruction du Grand Paris : la Chine peut s'en inspirer pour mener à bien la construction urbaine

Au moment où des villes chinoises sont en train de prendre des mesures énergiques en vue de démolir d'anciennes constructions, le Président français Nicolas Sarkozy vient de lancer son grandiose et ambitieux « projet du Grand Paris », un projet de reconstruction, rendu public pour solliciter les idées et les avis de la masse populaire, qui attire autant d'éloges que de blâmes. La Chine peut en tirer profit en s'inspirant de l'idée du projet français.

Paris comment sera-t-il en 2030 ? Le Président français Nicolas Sarkozy, animé d'une ambition insatiable, est en train de mettre en place le grandiose « Projet du Grand Paris ».

« Le pouls politique et social du Projet du Grand Paris ainsi que ses relations avec la mondialisation viennent en droite ligne de la campagne d'urbanisation qui s'opère impétueusement et est en plein essor en Chine. », a déclaré Gao Zhengxuan, candidat du doctorat du département de géographie de King's College of the University of London, à un journaliste de « Times Weekly ». Il a fait remarquer que comparé aux travaux de démolition et de transfert d'anciennes constructions et de la reconstruction des anciens quartiers qui sont actuellement mené à Beijing, à Nanjing et à Guangzhou, il est fort intéressant pour nous les Chinois de connaître les mesures efficaces que les Français vont appliquer dans la réalisation efficace du Projet du Grand Paris, car nous pourrions en tirer grand profit en s'inspirant des idées françaises sur cela.

La reconstruction d'un 'Grand Paris'.

Dans le Palais de Chaillot, qui fait face au Tour Effel et qui est le patrimoine architectural et culturel de la France, les dix architectes de renommée internationale venus de tous les coins du monde ont présenté respectivement leur programme d'études du projet du Grand Paris. Les dix programmes d'études seront présentés au public dans la Palais jusqu'à novembre prochain et la masse populaire française pourra ainsi connaître le projet et émettre leur avis, leur idée et leur suggestion sur ce dernier.

« C'est vraiment une idée épatante et formidable ! », a déclaré Roland Castro, une figure symbolique du nouveau mouvement gauchiste français des années 68 du siècle dernier, qui est un architecte et militant politique français et qui est parmi les dix architectes susmentionnés. Il a dit à un correspondant de « Times Weekly » : « Le projet du Grand Paris est un bon exemple pour le monde entier. En tant qu'un des architectes désignés pour présenter un programme d'études, j'en suis très honoré, car je pense que nous participons non seulement à la reconstruction de Paris, mais ce qui est plus important encore, c'est de remanier les règles et d'être le témoin d'un moment historique. »

« Ce sera une ville gentille, bienveillante, cordiale et écologique qui assure la protection de l'environnement, qui fait valoir toutes ses capacités et qui revêt un profond sentiment culturel. », a ajouté Roland Castro qui affirme qu'à ses yeux, le Grand Paris deviendra dans vingt ans la « Capitale du genre humain et la capitale du monde entier ».


Selon les données fournies par le Ministère français de la Culture, le lancement officiel du « Projet du Grand Paris » observera trois importants principes : programme du développement durable axé sur les prescriptions du Protocole de Kyoto concernant la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) ; réorganisation des réseaux de circulation ; et dissipation de l'état fermé des banlieues parisiennes.

Le « Projet du Grand paris » de Nicolas Sarkozy est en fait le projet le plus ambitieux depuis la reconstruction de la ville de Paris sous le règne de l'empereur français Napoléon III. Cent cinquante années auparavant, les travaux de reconstruction de grande envergure lancés par ce dernier et le Baron Haussmann ont fait de la ville de Paris ce qu'elle est aujourd'hui.

Les inspirations dues à la polémique au sujet de la ville d'avenir.

Tout comme le Baron Haussmann il y a un siècle et demi, Nicolas Sarkozy et son équipe de reconstruction doivent faire face au problème de réaménagement et de réorganisation d'une ville gigantesque, super grande et pleine de désordre.

Des analystes ont indiqué que le Projet du Grand Paris nous fournit l'occasion de réexaminer l'urbanisation de la ville de Paris. Ce qui intéresse le plus les architectes, c'est comment faire pour que Paris, qui est une ville unitaire, rigide et austère, devienne une ville en même temps ouverte et multiculturelle.

« Tout en s'inspirant des méthodes parisiennes de reconstruction, nous devons respecter et attacher un grand prix à nos propres traditions culturelles nationales, car dans le processus d'urbanisation en Chine, nombreuses sont les villes qui ont saboté et détruit cet équilibre. », a dit Qiu Zhiping, Président de l'Association française des Architectes chinois, qui a fait remarquer que l'âme des construction pékinoises réside dans ses ‘hutong' (胡同) (réseaux traditionnels de petites ruelles et de siheyuan) et dans ses siheyuan (四合院) (maison traditionnelle pékinoise à cour carrée). Il a insisté que de façon générale, la ville de Beijing (Pékin) est en ensemble constitué d'objets d'art. La démolition de nombreux ‘hutong' et ‘siheyuan' est vraiment quelque chose de désolante et d'affligeante difficile à supporter.

Plusieurs architectes ont eu la même idée, c'est que dans le présent projet du Grand Paris, des sujets de discussion doivent être pris en considération. Par exemple, face à des problèmes historiques de la ville, quelle doit être la réaction des architectes et des urbanistes en s'appuyant sur le mode de dissertation créatrice pour développer la perspective d'avenir du développement urbain capable d'émouvoir les habitants pour qu'ils acceptent le programme d'études. D'un côté, il faut guider l'opinion publique, de l'autre coté, il faut pousser à l'application d'une politique et d'un mécanisme permettant l'établissement d'une ville de type créateur et innovateur.

Parallèlement, il faut faire face au problème de l'immigration en profitant de la reconstruction urbaine pour harmoniser la culture respective de différents immigrés, faire en sorte que la diversité culturelle soit préservée et que soit formée une nouvelle culture urbaine. Que doit-on faire pour réajuster le mécanisme d'espace urbain pour renforcer l'importance des villes dans la réorganisation régionale. En remémorant les changements de nos villes, nous devons également faire face à toutes sortes de problèmes concernant le passé de la ville, la population venue des autres régions la réorganisation régionale et les droits et intérêts de l'espace urbain de différentes couches de la masse populaire. Quelle position adoptée à cet égard ? Quelle tactique faut-il proposer ?

« J'aime bien me promener dans les rues parisiennes, car on y trouve d'innombrables souvenirs qui donnent matière à réfléchir. », c'est ce qu'a dit l'architecte Roland Castro, qui a été candidat à la Présidence française, qui décrit ainsi le Paris qui se montre à ses yeux. « C'est une ville historique remplie d'idées et de pensées, belle comme une poésie et un endroit où son contenu intérieur et extérieur est étroitement unifié et où sa culture et sa politique s'affrontent continuellement. »

A ce moment-là, on oublie le poète français Charles Pierre Baudelaire qui a dit que Paris est une ville qui sombre et que comparer à la terre souterraine, il semble qu'il s'enfonce au fond de la mer. Le Paris soucieux et inquiet constitue peut-être les diverses idées erronées et absurdes ainsi que l'introspection de la reconstruction urbaine de la ville. Cela est également les difficultés réelles rencontrées par la Chine, qui se trouve dans le violent courant de la mondialisation, mais qui continue sa campagne d'urbanisation. Cela n'est-il en fait pas le revers d'une pièce de monnaie.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Vérificateurs: les fonds destinés à la reconstruction après le séisme ont été dépensés à bon escient
Le nombre de commerçants en ligne dépasse 63 millions en Chine
La Chine montre de plus en plus d'assurance en soi
La Réunion annuelle du Forum de Davos – une plate-forme qui permet à l'Afrique d’attirer les investisseurs chinois
Les cols blancs chinois vivent-ils plus mal que les paysans ?