100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>CultureMise à jour 19.08.2009 13h21
Chine : la plupart des internautes chinois mécontents du réajustement de l'écriture de 44 caractères chinois

Li Yuming, Vice Président de la Commission nationale des Affaires linguistiques et Directeur général du Département du contrôle informatique du langage et de l'écriture du Ministère de l'Education (ME), a déclaré le 12 août que le ME a décidé en principe de ne pas rétablir les caractères de l'écriture chinoise traditionnelle qui sont de forme complexe. Cette déclaration met fin ainsi aux vifs débats ces derniers temps autour des caractères chinois de forme simplifiée ou de forme complexe. Le même jour, le ME a commencé à solliciter ouvertement les avis et les suggestions du grand public sur le « tableau des caractères chinois usuels et normatifs » (pour sollicitation d'avis et d'opinions), lequel suscite immédiatement un nouveau tour de débat et de discussion. Ce tableau, qui est actuellement en cours de sollicitation d'avis, non seulement rétablit 51 caractères chinois variés, mais envisage en plus de réajuster l'écriture de 44 autres caractères chinois. Une enquête a été effectuée à cet effet en ligne et elle montre que la plupart des internautes expriment leur mécontentement et affichent leur opposition pour ce réajustement.

« Remaniement » de 44 caractères chinois:

D'après la proposition des spécialistes en la matière, ledit tableau remanie et réajuste l'écriture de 44 caractères chinois, dont «琴», «亲» et «魅».

Pour ce qui est des caractères chinois variés, le tableau en a introduit 51, lesquels s'appliquent principalement aux noms propres d'individu ou de lieu, y compris les caractères «喆» et «淼» qui sont utilisés souvent pour désigner le nom d'une personne. Ainsi, on ne parle plus simplement de l''élimination' et de l''abrogation' des caractères variés, mais des exigences explicites sont établies quant à leur utilisation.

Réaction des internautes.


Enquête : plus de 80% des internautes pensent que c'est « se tourmenter pour rien.
« L'écriture de 44 caractères chinois va être réajustée peut-être. », quelle est l'idée des internautes sur cela ? 87,14% des internautes qui ont fait l'objet de l'enquête sur ligne ont exprimé leur désapprobation et expliquant que cela est complètement inutile et que « c'est se donner du mal pour rien. » ; seulement 2,69% ont répondu « Oui » en disant qu'ils croient que le réajustement à ses raisons ; 7,29% sont restés dans l'expectative tout en souhaitant que les spécialistes concernés « pèsent et réfléchissent sérieusement avant de prendre décision » ; 2,88% ont adopté une attitude indifférente en déclarant « De toute façon, on n'écrit plus à la main et on utilise l'ordinateur pour écrire ».

Voix des internautes : la modification de caractères chinois doit être faite de façon unifiée, sinon il ne faut pas la faire.
Internaute ‘Piétiner les feuilles et courir après le vent' pense que « l'écriture est une importante marque de la civilisation, c'est pourquoi il est nécessaire de la compléter, améliorer et perfectionner continuellement. Mais, on ne doit pas modifier à la légère les caractères qui ont déjà pris forme et qui sont largement utilisés. ». Un autre internaute 'Heshuiyi' indique qu'on est entré dans l'époque informatique et que la modification de caractères concerne de multiples domaines, c'est pourquoi il est possible qu'elle provoquera le désordre dans l'écriture.

L'internaute 'Orchidée' se demande : « Si l'on veut vraiment modifier ainsi les caractères, alors '小' faut-il l'écrire avec un trait horizontal, un jeté (trait descendant en s'incurvant vers la gauche) et un 'na' (trait descendant vers la droite) ? ». D'après elle, la modification de caractères chinois doit être faite de façon unifiée, sinon il ne faut pas la faire. « Dans le cas où certains des caractères sont modifiés tandis que les autres ne le sont pas, nous en serons tout à fait hébétés et n'y comprendrons plus rien. Et ce sera un grand problème pour l'instruction primaire, car les maîtres d'école auront des difficultés pour apprendre l'écriture aux écoliers. », insiste-t-elle.

Commentaire Xinhua : il faut être prudent dans le 'remaniement' des caractères chinois.

Les caractères chinois sont en fait des signes écrits chargés d'informations. Ils remplissent parfaitement leur tâche et on n'a aucunement besoin de les modifier pourvu que la grande majorité de la population accepte de les utiliser et comprenne réellement le sens de leur signification. Dans le cas contraire, il est de grande nécessité de modifier les caractères chinois difficile à écrire, à reconnaître et à comprendre le sens. Vu de façon générale, la plupart des 44 caractères chinois qui font l'objet d'un 'remaniement' sont faciles à écrire et à reconnaître, alors pourquoi changer leur apparence en les remaniant de façon superficielle ?

La présente application d'un nouveau tableau de caractères chinois vise principalement à faciliter le stockage et le contrôle des informations. Mais après leur 'remaniement', certains caractères deviennent au contraire ni réguliers, ni ordonnés et ni unifiés et apportent des ennuis à leurs utilisateurs. Par exemple, pour ce qui est des deux caractères «刹» et «铩», ils comprennent tous les deux «杀» dont l'écriture est le même, mais qui se diffère après la modification, ce qui montre que dans la présente modification de caractères, on n'a pas fait preuve de maturité quant à leur choix.

Au cours de plus de cinq décennies de l'utilisation de caractères chinois de forme simplifiée, à chaque fois d'un réajustement ou d'une amélioration, que ce soit pour l'ajout d'un nouveau mot ou pour la normalisation d'un caractère varié, il (elle) a été toujours basé(e) sur le jugement esthétique des caractères par la plupart de la population chinoise et a toujours répondu à son habitude d'utilisation. Le tableau susmentionné en question est toujours dans sa phase de sollicitation d'avis et faut-il 'remanier' les 44 caractères chinois ? C'est un problème qui donne beaucoup à réfléchir et qui mérite d'être pris sérieusement en considération par les parties concernées.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Pour nous les étudiants étrangers (留学生)nous avons 2 ou 3000 caractères à apprendre... Alor...
J"apprends à écrire et je trouve qu"il faudrait les laisser comme ils sont. Even...
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Un vice-PM chinois appelle au renforcement des relations économiques avec la Suisse
La Chine a construit son plus grand surperpétrolier
Les récentes remarques venant des Etats-Unis nuisent aux relations sino-américaines
« La liberté sur internet » et la diplomatie « Smart power »
Secours à Haïti sinistré : la Chine la plus rapide, les Etats-Unis les plus fortes et la France la plus nombreuse
Les menaces de retrait de Google, une simple tactique commerciale
Les Chinois sont-ils des « fanatiques de travail » ?