Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Culture
Mise à jour 13.03.2009 16h47
La vulgarisation de la langue chinoise aide le monde à mieux connaître la Chine
Ji Baocheng, président de l'Université du Peuple de Chine

Une conférence de presse sur la situation du développement des instituts Confucius a eu lieu le 12 mars à 11 h dans le cadre de la 2e session de la XIe Assemblée populaire nationale (APN). Des responsables du ministère de l'Éducation et du Bureau International pour la diffusion et l'enseignement de la langue chinoise ainsi que des présidents des universités chinoises ont répondu à cette occasion aux questions des journalistes chinois et étrangers.

M. Ji Baocheng, président de l'Université du Peuple de Chine et M. Zhu Chongshi, président de l'Université de Xiamen ont fait une présentation sur la popularisation de la langue et la culture chinoises ainsi que sur les contributions des instituts Confucius aux intérêts d'État et à la paix mondiale.

Selon M. Ji, la demande urgente de l'apprentissage de la langue chinoise est due aux importants changements qu'a connus la Chine elle-même. La Chine est aujourd'hui devenue la troisième plus grande puissance économique et la deuxième plus grande puissance commerciale du monde. Les intérêts économiques et politiques que suscite la Chine chez les autres pays s'étendent sans aucun doute à la culture, d'où en résulte un besoin impératif d'apprendre le chinois.

L'Association de l'Asie des États-Unis a rédigé en 2005 un rapport intitulé « Élargir l'enseignement de la langue chinoise aux États-Unis » qui stipule que l'apprentissage du chinois concerne la sécurité nationale des États-Unis. Selon ce rapport, les États-Unis ont fixé pour objectif d'enseigner à 5 % des lycéens américains le chinois en 2015. Dans d'autres pays, tels que le Canada, l'Allemagne, l'Australie, le Japon, la Corée du Sud et la Thaïlande, le chinois a été inclus dans les cours optionnels.

« La fondation des instituts Confucius joue un rôle très important pour promouvoir la connaissance et la compréhension mutuelle entre la population chinoise et celle des autres pays », a indiqué M. Zhu Chongshi, ajoutant qu'elle aiderait le monde à mieux appréhender les Chinois, la culture chinoise et la Chine elle-même.

M. Zhu Chongshi, président de l'Université de Xiamen.

Source: China.org.cn



Adresse email du destinataire


 L'école des ombres chinoises dans la montagne
 La troupe artistique composée de membres en surpoids à Zhengzhou
 La Chine fera tout son possible pour tenter de récupérer les bronzes
 Red Town, centre de sculpture urbaine de Shanghai (27)
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.